Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Une bouteille PET recyclée et réutilisable

Tiziano Polito
Une bouteille PET recyclée et réutilisable

KHS et Alpla lancent un contenant de 1 litre pesant 55 grammes pour réduire l’impact environnemental des emballages pour boissons. -

« Réduire, réutiliser, recycler » les trois piliers du développement durable sont d’actualité chez KHS et Alpla, respectivement spécialisés dans les solutions pour le conditionnement des boissons et les emballages en plastique. Les deux entreprises apportent leur expérience dans le soufflage des corps creux et les préformes pour proposer une bouteille en polyéthylène téréphtalate (PET) de 1 litre qui ne pèse que 55 grammes et incorpore 35% de résine recyclée. Le contenant est destiné à être réutilisé dans un circuit de consigne. Deux performances sont à signaler au plan technique. La première concerne le poids lequel, pour un emballage qui est destiné à être réutilisé plusieurs fois, et qui donc est contraint à subir des cycles de lavages fréquents, y compris avec de la soude caustique, est extrêmement bas. À 55 grammes, la bouteille pèse en effet en moyenne dix grammes de moins que ses homologues standard indique KHS. Et d’insister : « Comparé aux récipients en verre, il ne représente qu'un dixième du poids sur la balance. » Cela a été possible grâce au travail réalisé par Alpla sur la préforme permettant l’optimisation de la base et du col.

Emissions de CO2

« En réduisant le poids de cette bouteille, la quantité de matière utilisée est bien moindre. De plus, la consommation de carburant et donc aussi les émissions de CO2 diminuent pendant le transport », explique Arne Wiese, en charge du design bouteilles chez KHS.

Le deuxième exploit concerne la matière recyclée incorporée en regard du fait que le contenant doit conserver la même structure dimensionnelle pour passer sur les lignes de remplissage plusieurs fois et le même aspect pour être accepté par les consommateurs. KHS et Alpla sont parvenus à intégrer 35% de rPET dans cette bouteille, en phase avec les exigences de la Commission européenne selon laquelle les bouteilles en PET à usage unique doivent contenir 30% de matière recyclée d'ici à 2030. Les deux entreprises évoquent même la possibilité d'intégrer un pourcentage supérieur, jusqu’à 50%, pour certaines marques et formes de bouteilles. 

Basé à Dortmund, en Allemagne, KHS a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 1,26 milliard d’euros avec un effectif de 5149 personnes. Le groupe, qui est une filiale de Salzgitter, développe des machines de soufflage de bouteilles, des remplisseuses, des systèmes de regroupement et du matériel de fin de ligne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Verallia, entre finance et industrie

Décryptage

Verallia, entre finance et industrie

Depuis le mois d’août, un bras de fer s’est mis en place entre les syndicats et la direction du groupe verrier. Au cœur des tensions, le plan de restructuration engagé par Verallia qui vise à fermer[…]

17/09/2020 | VerreSocial
Wilfrid Marie quitte Serac pour Ima Dairy & Food

Carnet

Wilfrid Marie quitte Serac pour Ima Dairy & Food

Les montages financiers de Verallia en question

Social

Les montages financiers de Verallia en question

IFP Energies nouvelles et Jeplan unis dans le recyclage du PET

Economie circulaire

IFP Energies nouvelles et Jeplan unis dans le recyclage du PET

Plus d'articles