Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

Trois étudiants du Cepe Angoulême décrochent un Oscar de l’emballage

Trois étudiants du Cepe Angoulême décrochent un Oscar de l’emballage

Olivier Rampnoux (Cepe Angoulême) avec les étudiants Caroline Mesnard, Victor Chevalier et Manon Saroul (Cepe Angoulême) en compagnie de Jérôme Fruchard (FS Pack).

© Alexis GOUDEAU

Le Centre européen du packaging et de l’emballage (Cepe) a remporté la section étudiants de la catégorie « débuts prometteurs » lors de la soixante-quatrième édition du concours. Caroline Mesnard, Manon Saroul et Victor Chevalier ont imaginé un coffret inviolable pour les spiritueux. –

Le 25 novembre 2019, trois étudiants du Centre européen du packaging et de l’emballage (Cepe) d’Angoulême (Charente) ont été salués d’un Oscar de l’emballage dans la section étudiants de la catégorie « débuts prometteurs » pour un coffret inviolable destiné aux spiritueux. Caroline Mesnard, Manon Saroul et Victor Chevalier sont montés sur la scène de l’Élysées Biarritz, à Paris, pour recevoir leur trophée. Ils étaient accompagnés d’Olivier Rampnoux, le responsable de leur formation, et de Jérôme Fruchard, le responsable pédagogique de FS Pack.

Une prouesse technique dans le conditionnement aseptique

Ce trophée de l’Oscar de l’emballage est issu d’un partenariat avec l’Institut national du design packaging (INDP), qui organise le concours Freepack Spirit dédié aux spiritueux. Ainsi, l'équipe du Cepe Angoulême a réalisé un coffret inviolable qui est en réalité un casse-tête que le consommateur doit résoudre avant d’accéder à la boisson. Sophistiquée et amusante, cette réalisation invite à une consommation raisonnée d’alcool. Cette fonctionnalité « child-proof » (protection de l’enfant) renoue avec une thématique importante du Cepe, qui signifie également Centre européen des produits de l’enfant.

64e édition de l’Oscar de l’emballage

Soutenue par le Groupement des équipementiers français du process et du packaging des industries agroalimentaires et non alimentaires (Geppia), MGI Digital Technology, Posson Packaging et Tapì, avec la participation du salon All4pack, la cérémonie a rassemblé quelque 200 personnes. Cette année, plus de 80 dossiers ont été déposés dans les cinq catégories du concours, qui reprend le cycle de vie de l’emballage : « consommation », « transformation », « production », « environnement et RSE » et « débuts prometteurs ». Comme en 2018, le trophée était un conformateur pour ensacheuses verticales réalisé par Col de cygne.

Emballages Magazine propose un compte-rendu complet de cette soixante-quatrième édition de l’Oscar de l’emballage dans son numéro de décembre tandis que les dossiers des candidats sont publiés dans l’Annuel de l’emballage. L’Oscar de l’emballage est organisé tous les ans par Infopro Digital, l’éditeur d’Emballages Magazine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un gobelet en peau d’orange

Economie circulaire

Un gobelet en peau d’orange

En partenariat avec Kookabarra, un producteur de jus de fruits frais pressés, Repulp a imaginé un matériau à base de déchets d’agrumes. - Dans une production de jus d’orange, la moitié du[…]

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Social

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Stratégie

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Economie circulaire

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Plus d'articles