Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Quinze nouveaux lauréats pour la collecte innovante

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Quinze nouveaux lauréats pour la collecte innovante

La deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt porte sur la motivation du geste de tri citoyen, la densification du réseau de collecte et une stimulation par l’innovation technique. -

Un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « pour une collecte des emballages innovante, performante et solidaire » avait été lancé en janvier 2019. Les quatorze premiers lauréats ont été annoncés en juillet dernier. Mais le gouvernement a souhaité poursuivre cette « dynamique de mobilisation » avec une deuxième vague de projets. L’objectif : collecter plus d’emballages dans les zones de tri les moins performantes, en particulier dans les villes (centres urbains denses et habitat collectif), les collectivités touristiques et les territoires ultramarins « tel que prévu dans la loi Antigaspillage pour une économie circulaire ». Les lauréats de cette deuxième phase ont été dévoilés par Brune Poirson, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Arnaud Leroy, président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), et Jean Hornain, directeur général de Citeo, le 7 février. Les projets retenus seront soutenus financièrement et techniquement par Citeo, l’éco-organisme en charge de la valorisation des déchets d’emballages ménagers, à hauteur de 200 000 euros au maximum pour chacun, et jusqu’à 250 000 euros pour un projet associant une cause solidaire. L’enveloppe globale des deux phases de l’AMI est de 2,4 millions d’euros alloués par Citeo.

Dispositifs connectés et ludiques

Pour motiver le geste de tri citoyen avec des dispositifs connectés et ludiques, à Nice (Alpes-Maritimes), Simpliciti propose d’analyser les données pour optimiser l’implantation des bornes de tri. À Charleville-Mézières (Ardennes), une vingtaine de conteneurs à verre seront « customisés ». À Strasbourg (Bas-Rhin), dans le quartier de la Meinau, chaque tonne d’emballages apportée dans des conteneurs personnalisés par des artistes permettra de faire un don à une association locale dédiée aux projets artistiques du quartier.

Pour densifier le réseau de collecte, les projets portent sur l’installation d’automates de collecte de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et, parfois, de canettes, avec, dans certains cas, des systèmes de gratification. Porté par Yoyo en partenariat avec Cristaline, un dispositif national concerne les grands établissements recevant du public (universités, hôpitaux…) : les bouteilles seront recyclées dans l’usine Roxpet dans le Nord pour servir à la fabrication de nouvelles bouteilles Cristaline.

Une troisième vague de candidatures s’est close le 10 février, pour une annonce des lauréats en juin prochain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Carrefour retire de la vente de la vaisselle réutilisable

Réglementation

Carrefour retire de la vente de la vaisselle réutilisable

Le distributeur commercialisait des assiettes et gobelets en plastique présentés comme lavables. Zéro Waste France avait dénoncé cette pratique. - Bonne ou mauvaise foi ? Carrefour vendait sous sa marque[…]

19/02/2020 | BoissonsPlastiques
PepsiCo se convertit au Nutri-Score

Profession

PepsiCo se convertit au Nutri-Score

Les cessions d’actifs pèsent sur les résultats de Ball

Résultats

Les cessions d’actifs pèsent sur les résultats de Ball

Signode porte encore la croissance de Crown

Résultats

Signode porte encore la croissance de Crown

Plus d'articles