Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

« Nous sommes prêts à nettoyer tout ce qui peut se nettoyer pour être réutilisé ! » : Clément Houllier, directeur général d’Auum

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
« Nous sommes prêts à nettoyer tout ce qui peut se nettoyer pour être réutilisé ! » : Clément Houllier, directeur général d’Auum

Clément Houllier a fondé Auum avec trois partenaires.

Clément Houllier, l’un des quatre fondateurs d’Auum, explique comment est née la technologie de nettoyage à la vapeur de tasses réutilisables. La start-up vient de lever 1,3 million d’euros auprès de Maif investissement social et solidaire. -

Emballages Magazine : Comment est venue l’idée de créer Auum ?

Clément Houllier : Mathieu Bourhis, Thomas Munoz, Maxime Prieto et moi-même, nous sommes partis d'un constat lié à notre expérience professionnelle : les technologies de nettoyage n’ont pas vraiment évolué ces dernières années. Nous avons créé Auum, l'acronyme d’Arrêtons l’usage unique maintenant, pour développer une technologie de vapeur sèche permettant de nettoyer, désinfecter et sécher des objets. Après la technologie, nous nous sommes demandé ce que nous allions pouvoir nettoyer. Nous sommes partis de la solution pour parvenir au besoin… Nous avons choisi un objet très symbolique : le gobelet à usage unique, qu’il soit en carton ou en plastique. C'était en 2018. Aujourd’hui, le contexte réglementaire et les attentes de la société nous montrent que nous étions vraiment dans le sens de l'histoire. Ce n’est pas un hasard, plutôt une convergence logique.

Quel cheminement avez-vous suivi ?

L'exemple d’Autolib est très instructif. Dans ce système de partage de voitures, tout était prévu, sauf le nettoyage. Avec le résultat que l'on connaît ! Des voitures sales. Notre proposition de valeur est très simple : une technologie de nettoyage accessible, rapide, sûre et économe. La désinfection et le séchage des tasses sont garantis en 10 secondes. Une fois la vapeur obtenue à 100 degrés, elle est portée à 140 °C. C’est le cœur de notre procédé. Le travail de mise au point a essentiellement porté sur la forme du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La valorisation des capsules de café en aluminium relocalisée en France

Economie circulaire

La valorisation des capsules de café en aluminium relocalisée en France

L’Alliance pour le recyclage des capsules en aluminium et Veolia s’associent pour fournir une seconde vie au matériau et au contenu. - De l’aluminium pour fabriquer de nouveaux objets, du marc de café[…]

Earth Cup exposé à l’Élysée

Rendez-vous

Earth Cup exposé à l’Élysée

LPR ouvre une filiale en Roumanie

Investissements

LPR ouvre une filiale en Roumanie

Starbucks va tester la consigne

Economie circulaire

Starbucks va tester la consigne

Plus d'articles