Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

Malgré la pandémie, Verallia réussit à célébrer le design

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Malgré la pandémie, Verallia réussit à célébrer le design

Le projet Cassano d’Arthur Forestier (ESDMAA) a remporté la catégorie "spiritueux".

© Verallia

Le verrier français est parvenu à organiser son concours à destination des étudiants. Les Verallia Design Awards ont rendu leur verdict le 16 octobre. -

Cette onzième édition des Verallia Design Awards aura été chahutée. Pour autant, l’épidémie de Covid-19 n’a pas empêché le verrier français de mettre en avant le talent des étudiants en design. Depuis 2009, le numéro trois mondial des emballages en verre organise chaque année un concours où des centaines de candidats conçoivent une bouteille autour d’un thème. Après « le verre de la fête » l’an dernier, c’est autour du « verre à la française » que les étudiants et jeunes diplômés en design ont dû « phosphorer ». Une thématique plus compliquée qu’il n’y paraît. « Valoriser la fabrication française de son spiritueux ou de son vin n’est pas toujours évident pour un producteur, alors même que les consommateurs sont sensibles à cet argument : l’emballage est là comme support, a déclaré Olivier Rousseau, le directeur général de Verallia France, lors de la remise de prix. Les candidats ont su proposer des designs intelligents pour répondre avec élégance et praticité à cet enjeu. »

20 % de candidats de plus qu'en 2019

Derrière ce thème, Verallia pointe un enjeu fort de l’industrie verrière : la proximité. Car au-delà du contenu, c’est également la production française du contenant qui doit être portée. « Le message des bénéfices socio-environnementaux liés à une production verrière de proximité a besoin d’être davantage relayé auprès des consommateurs finals ou des professionnels de la distribution », indique l’entreprise. Des problématiques de filière auxquelles les étudiants sont sensibilisés lors des visites d’usine qui sont programmées dans le cadre du concours. Les participants sont ainsi davantage conscients des contraintes techniques de cette matière.

Comme chaque année, le nombre de projets soumis a une nouvelle fois augmenté. Ainsi, 583 étudiants ont participé au Verallia Design Awards 2020 avec un total de 365 designs proposés. C’est 20 % de plus qu’en 2019. Réunis en trois catégories – vins tranquilles, vins effervescents et champagne, spiritueux –, les projets ont été jugés par un jury de professionnels en septembre. Parallèlement, un prix spécial a été mis en place. Toujours orienté autour d’une problématique d’actualité, il s’agissait cette fois de concevoir une « bouteille de vin rosé consigné, réemployée ». Pour ce prix, le jury a élu un premier lauréat tandis qu’un second panel d’experts spécifiques a désigné un second vainqueur. Il était composé d’acteurs associatifs du réemploi et de la filière viticole en Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec une attention particulière sur le scénario d’usage proposé par les candidats.

Une nouvelle thématique pour 2021

Verallia a accueilli Ève George comme présidente du jury et marraine de la onzième édition du concours. Spécialisée dans le soufflage du verre, elle travaille la matière pour façonner des luminaires principalement, mais aussi des objets pour les arts de la table, des accessoires d’intérieur ou encore des carreaux de verre. « Je travaille le verre tous les jours et pourtant, cette matière me fascine toujours autant, explique-t-elle. Jeux de transparence, de relief, de texture…  J’ai l’impression de créer à l’aide d’une palette de lumière. Je suis constamment mise au défi par sa technicité, mais c’est également ce qui rend ce matériau très précieux à mes yeux. »

En 2021, les Verallia Design Awards seront de retour avec un nouveau thème annoncé lors de la remise des prix : « verre, en format solo ». Les jeunes designers devront concevoir une bouteille ou un pot en verre innovant, esthétique, permettant au consommateur d’accéder à la juste portion sans sacrifier aux exigences de qualité et de plaisir qu’offre le matériau verre. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et seront closes le 31 mars 2021.

Le palmarès de l'édition 2020 des Verallia Design Awards

Beaune – catégorie vins tranquilles : L’architecture bourguignonne a guidé Léonore Durand (ESAD Reims) pour concevoir cette bouteille. En plus des losanges rappelant les tuiles typiques de la région, la forme hexagonale complète le rappel au terroir français.

 

Rémoise – catégorie vins effervescents et champagne : Sophie Leterme (ESDMAA) a choisi de reproduire les découpes gotiques de la cathédrale de Reims. L’élégance de la réalisation et la pertinence en vue d’accueillir du champagne (résistance à la pression) a convaincu le jury.

 

Cassano – catégorie spiritueux : La bouteille arbore des nervures pour s’assimiler à un fût de chêne (Cassano signifie chêne en gaulois). Ce veinage, mais aussi la forme et les joints gravés, marquent le soin apporté par d’Arthur Forestier (ESDMAA) sur les détails de sa bouteille.

 

Terrasse Rosée – prix spécial : Marie Desmergers (École Bleue) a repris le motif du cannage des chaises de café pour illustrer la durabilité de la bouteille consignée et donc réutilisable. Symbole d’une consommation de proximité, ce design a été choisi par le jury de professionnels.

 

Essentiel – prix spécial du jury d’experts : Pour les experts du réemploi, c’est Allan Parezys (École Estienne) qui a le mieux intégré les critères techniques et esthétiques d’une bouteille de rosé du circuit CHR. Ils ont apprécié la simplicité, l’universalité ou encore la praticité de sa forme cylindrique.

 

Climat – coup de cœur de la marraine : Ève George a choisi de récompenser la bouteille d’Anaïs Larochette (École de Condé). Par des gravures, l’étudiante souligne avec subtilité le terroir bourguignon en représentant les climats de Bourgogne. Ces parcelles de vignes sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Graphic Packaging International

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Graphic Packaging International

Coca-Cola a déjà adopté la solution de regroupement de canettes KeelClip. Coca-Cola en est le premier ambassadeur dans onze pays : KeelClip est une solution de regroupement en carton pour canettes développée[…]

Un Oscar de l’emballage pour Ravoire & Fils

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Ravoire & Fils

Vingt-deux Oscars de l’emballage en 2020

Concours

Vingt-deux Oscars de l’emballage en 2020

Un Oscar de l’emballage pour Pusterla 1880

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Pusterla 1880

Plus d'articles