Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

La polémique sur le BPA gagne l’Allemagne

Arnaud Jadoul
La polémique sur le BPA gagne l’Allemagne
L’agence fédérale de l’environnement plaide pour une limitation de l’utilisation, provoquant la colère de Plastics Europe. -

Après le Canada, les Etats-Unis, le Danemark, la France, c’est au tour de l’Allemagne d’être confrontée à la polémique sur le bisphénol A. L’agence fédérale de l’environnement (UBA) vient en effet d’appeler à l’application du principe de précaution et à la limitation de l’utilisation du composé chimique, malgré les incertitudes et le manque de connaissances concernant l’évaluation des risques et le niveau d’exposition. L’UBA précise cependant que les entreprises ne sont pas tenues de se conformer à ses recommandations. Seul l’institut fédéral pour l’évaluation des risques (BfR) peut imposer des modalités d’action. Or celui-ci a conclu en octobre dernier à l’absence de risque sanitaire pour les bébés et les jeunes enfants, dans le cadre d’une utilisation normale des emballages en polycarbonate.

Réaction. Le groupe polycarbonate/BPA de l’association PlasticsEurope a immédiatement dénoncé une application hasardeuse du principe de précaution, conformément à ses précédentes prises de position. Pour la filière de la plasturgie, « l’UBA met en cause la crédibilité des procédures d’évaluation comme celle des autorités menant ces études en demandant le remplacement d’un matériau sûr sans aucune justification scientifique fondée. (…) L’agence cherche à substituer à un risque bien caractérisé un risque imprévisible. Elle n’a pas examiné attentivement les bases de données et la sûreté des alternatives potentielles au BPA ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pusterla 1880 conforte sa position en reprenant Adine

Acquisitions

Pusterla 1880 conforte sa position en reprenant Adine

Le fabricant italien de coffrets a fait l’acquisition du groupe français Adine, qui comprend Adine, Chifoleau et Thermoform. Il s’agit du troisième rachat en trois ans pour Pusterla 1880. – Le rapprochement de[…]

24/02/2021 | Hygiène-BeautéLuxe
Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Résultats

Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Ardagh filialise sa division métal

Stratégie

Ardagh filialise sa division métal

Les Verallia Design Awards se la jouent solo

Concours

Les Verallia Design Awards se la jouent solo

Plus d'articles