Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Flint Group améliore le recyclage des bouteilles PET

Tiziano Polito
Flint Group améliore le recyclage des bouteilles PET

Le fabricant d’encres propose un primer et un vernis flexo pour faciliter la séparation des composants imprimés lorsque le polyester est réduit en paillettes. -

Les manchons et les étiquettes constituent des « polluants » lors du recyclage des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). A fortiori, les encres qui servent à imprimer ces éléments de décor peuvent contaminer le polyester quand il est réduit en paillettes afin d’être régénéré. Pour éviter ces inconvénients, Flint Group élargit sa gamme de produits dédiés à l’impression flexo UV en proposant, dans la gamme Evolution, un primer de désencrage et un vernis de surimpression. Les deux produits présentent des propriétés diamétralement opposées. Le premier est destiné à être utilisé lors de l’impression des manchons rétractables en polyester cristal (CPET). Son rôle est de garder l’encre accrochée au support pendant toute la durée de vie du manchon, mais de la libérer dans le bain caustique lorsque le processus de recyclage est enclenché. De cette manière, le manchon peut être recyclé avec la bouteille, alors que les encres sont évacuées avec les eaux de rinçage.

Étiquettes 

Le vernis, au contraire, résiste aux produits caustiques. Il a été conçu pour être appliqué sur les étiquettes qui entourent les bouteilles PET de manière à garder l’encre fixée au substrat. Lorsque la bouteille est immergée dans le bain, l’étiquette se détache et flotte à la surface où elle est séparée du flux de recyclage des bouteilles. Les encres, fixées au support, ne contaminent pas le flux de matière à récupérer. Ni le primer de désencrage ni le vernis n’ont le moindre impact sur les couleurs, la qualité du rendu d'impression ou la lisibilité des codes. Ils peuvent être mis en œuvre dans le cadre des processus habituels d’impression. Les deux produits ont été reconnus conformes aux orientations de l’Association of plastic recyclers (APR) qui rassemble les recycleurs de plastique américains. Déjà disponibles en Amérique du Nord, ils le seront prochainement en Europe.

Flint Group développe des encres, des vernis et des consommables d'impression pour la plupart des applications offset, flexographiques et hélio. Le groupe propose également des presses numériques pour l'étiquette et d'emballage via sa filiale Xeikon. Flint Group a réalisé, en 2020, un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d'euros avec quelque 6200 personnes.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Ardagh investit dans le verre en Afrique du Sud

Acquisitions

Ardagh investit dans le verre en Afrique du Sud

Le fabricant d’emballages en verre et en métal a fait l’acquisition de Consol. Ce verrier sud-africain dispose de quatre usines sur le territoire africain. – « Nous sommes très heureux[…]

29/11/2021 | VerreStratégie
Moins de plastique dans les coffrets Bacardi

Stratégie

Moins de plastique dans les coffrets Bacardi

La restauration à emporter peine à appliquer la loi Agec

Economie circulaire

La restauration à emporter peine à appliquer la loi Agec

L’emballage comme « arme par destination »

Editorial

L’emballage comme « arme par destination »

Plus d'articles