Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Face à la demande, O-I s’étend en Amérique latine

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Face à la demande, O-I s’étend en Amérique latine

© O-I

Le numéro un mondial des emballages en verre a engagé 75 millions de dollars dans l’extension de son usine de Zipaquirá, en Colombie. L’objectif est d’augmenter les capacités pour l’Amérique de près de 2 % grâce à un nouveau four pour atteindre 500 millions de bouteilles produites par an. –

O-I s’apprête à renforcer sa présence en Amérique latine. Le premier fabricant d’emballages en verre au monde a annoncé le 23 mars son intention d’étendre les capacités de production de son usine de Zipaquirá, en Colombie. L’objectif est d’ajouter un nouveau four sur le site afin d’augmenter de près de 2 % les volumes de fabrication sur le segment des Amériques, soit environ 500 millions de bouteilles par an. Grâce à ce projet de 75 millions de dollars (63,6 millions d’euros), la verrerie colombienne s’apprête à devenir l’une des plus grandes et des plus rentables du réseau O-I.

Une demande importante sur le marché andin

« Nos clients reconnaissent les fortes caractéristiques de construction de marque et le profil de durabilité qui font du verre le substrat d’emballage préféré, explique Andres Lopez, le Pdg du groupe verrier américain. En particulier, la forte croissance du marché et l’affinité pour le verre alimentent une demande importante d’emballages en verre sur le marché andin (côte ouest de l’Amérique du Sud, NDLR). En nous appuyant sur l’expansion très réussie de l’installation de Zipaquirá, en 2019, nous sommes ravis d’ajouter un quatrième four avec un retour sur investissement attractif pour soutenir la croissance du marché. »

L’ajout de ce quatrième outil de production affiche d’ores et déjà des perspectives de retour sur investissement attractif, confie l’entreprise dans un communiqué. Et le dirigeant du groupe O-I d’ajouter : « En collaboration avec nos clients, nous visons à permettre une croissance rentable sur des marchés attrayants, comme ce nouveau four ou l’expansion de l’année dernière à Gironcourt (Vosges) en France. »

Croissance rentable et marges plus élevées attendues

Afin de soutenir les projets de Zipaquirá et de poursuivre son effort de réduction de sa dette, O-I a étendu son objectif de cession totale à 1,15 milliard de dollars (976 millions d’euros) ou plus d’ici à la fin de 2022. « À ce jour, nous avons réalisé des cessions pour un montant d’environ 900 millions de dollars (764 millions d’euros, NDLR), dont le produit a été affecté à la réduction de la dette », précise Andres Lopez. Le fabricant pense que ces opérations devraient générer une croissance rentable, des marges plus élevées, améliorer son portefeuille d’activités ou encore renforcer son bilan.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sig investit au Mexique

Investissements

Sig investit au Mexique

Pour accompagner la croissance du marché nord-américain, le spécialiste des solutions de conditionnement aseptiques en brique carton va construire une usine à Querétaro. - Pour faire face à sa forte[…]

16/04/2021 | ComplexeBriques
As You Sow obtient des engagements des marques

Economie circulaire

As You Sow obtient des engagements des marques

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Stratégie

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Cosfibel dévoile un coffret atypique pour les whiskies Bowmore

Innovation

Cosfibel dévoile un coffret atypique pour les whiskies Bowmore

Plus d'articles