Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Eckes-Granini passe en 100 % rPET avec KHS

Tiziano Polito
Eckes-Granini passe en 100 % rPET avec KHS

Les contenants sont produits depuis la mi-mai sur le site de Bad Fallingbostel (Allemagne) sur un combiné InnoPET FreshSafe de KHS.

Le producteur de jus de fruit va économiser 4 000 tonnes de résine vierge grâce à cette bouteille. -

Bouteilles d’eau minérale, barquettes de charcuterie, flacons de détergents, pots de yaourt : le polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) est décidément à la mode porté par la vague de l’environnement. Eckes-Granini qui utilise déjà cette résine dans ses bouteilles de jus de fruit de la marque Hohes C depuis 2018, à hauteur de 25% de leur composition, passe à la vitesse supérieure en montant jusqu’à 100% sur le format 1 litre. À la clé : 4 000 tonnes de PET vierge en moins par an et, surtout, une économie de 8 000 tonnes d’équivalent de gaz à effet de serre (GES) pour la planète.

Le producteur de jus de fruits allemand s’est appuyé sur la technologie de son compatriote KHS. Les contenants sont produits depuis la mi-mai sur le site de Bad Fallingbostel en Basse-Saxe (Allemagne) sur son combiné InnoPET FreshSafe (photo ci-dessous) associant les fonctions d’étirage-soufflage de la préforme, d’application d’un revêtement intérieur à base de dioxyde de silice et de remplissage-bouchage.

Donner l'exemple

« Compte tenu de la politique environnementale de l'Union européenne et de l'augmentation des quotas de recyclage qui nous sont imposés, nous avons décidé de passer au 100% rPET. Nous voulons être un pionnier en matière d'économie circulaire et donner l'exemple à l'industrie des boissons », avance Hermann Naumann, directeur de l'usine Eckes-Granini de Bad Fallingbostel.

Au plan technique, la principale difficulté consistait à savoir si c’étaient les préformes ou la machine qui devaient être adaptées, sachant que le site est équipé du combiné InnoPET FreshSafe depuis 2017. Le fait qu'Eckes-Granini se procure ses préformes auprès de deux fournisseurs différents représentait un défi supplémentaire. En effet, la géométrie de ce corps creux est essentielle pour obtentir une bouteille parfaite, en particulier lorsqu'un pourcentage élevé de rPET est utilisé. Des tests ont permis d’établir que les deux marques de préforme fonctionnaient correctement sur le monobloc.

Réglages mineurs

Les seules modifications ont finalement porté sur le processus de chauffe, avec des réglages mineurs. La technologie proche infrarouge (NIR) offre en particulier une large fenêtre de traitement pour le rPET, permettant de chauffer les préformes avant le processus d'étirage-soufflage avec une précision extrême. Autrement, les bouteilles continuent de recevoir le revêtement barrière FreshSafe PET même après la conversion au 100% rPET. Le procédé, réalisé en ligne, consiste à appliquer une fine couche de dioxyde de silice - du verre en d’autres termes - sur les parois intérieures du contenant pour éviter le passage de l’oxygène. Ce traitement ne nuit pas au processus de recyclage des bouteilles ni à la qualité de la résine obtenue.

Satisfait de son expérience, Eckes-Granini a déjà annoncé que d’ici à la fin de 2022, il allait généraliser l’emploi du 100% rPET à toutes ses marques en Allemagne, économisant environ 9 000 tonnes de plastique vierge par an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La valorisation des capsules de café en aluminium relocalisée en France

Economie circulaire

La valorisation des capsules de café en aluminium relocalisée en France

L’Alliance pour le recyclage des capsules en aluminium et Veolia s’associent pour fournir une seconde vie au matériau et au contenu. - De l’aluminium pour fabriquer de nouveaux objets, du marc de café[…]

Earth Cup exposé à l’Élysée

Rendez-vous

Earth Cup exposé à l’Élysée

LPR ouvre une filiale en Roumanie

Investissements

LPR ouvre une filiale en Roumanie

Starbucks va tester la consigne

Economie circulaire

Starbucks va tester la consigne

Plus d'articles