Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Acquisitions

Duguit passe un cap après le rachat de Fege

Tiziano Polito
Duguit passe un cap après le rachat de Fege

Le groupe champenois spécialisé dans les équipements pour les vins et spiritueux pèse maintenant 15 millions d’euros et emploie 100 personnes. L’alimentaire et les boissons pourraient constituer de nouveaux débouchés. -

C’était au mois d’octobre. Le groupe Duguit reprenait à la barre du tribunal la société Fege, filiale du groupe alsacien NSC Packaging, en difficultés financières, en lui évitant la liquidation judiciaire. Ainsi, 27 des 53 salariés de la société implantée à Vouziers (Ardennes) étaient maintenus dans leurs fonctions par le repreneur. « Le contexte n’était pas favorable, mais dans la vie il faut savoir saisir les occasions », commente Timothée Duguit, le Pdg de la société familiale éponyme. Et de préciser : « Nous connaissions bien Fege, car nous avons beaucoup de clients en commun et parce que l’entreprise possède une bonne renommée sur le marché. » Spécialisée dans le matériel de convoyage, les systèmes de palettisation, l’emboxage et le déboxage et plus généralement dans la manutention, Fege a construit sa notoriété en intégrant la robotique dans son offre, ce qui lui a permis de répondre aux problématiques de changements de format des industriels, très courantes quand on parle d’emballage.

Synergies

Ce rachat offre à Duguit des synergies de diverses natures. Présent avec ses différentes filiales dans le process champenois, l’encaissage et la palettisation, le groupe pourra tout d’abord compter sur les complémentarités technologiques représentées par les convoyeurs de sa nouvelle filiale qui lui permettront de relier tous ces matériels entre eux, dans le cadre d’une offre évoluant vers[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Oeneo pâtit de la pandémie

Résultats

Oeneo pâtit de la pandémie

Le fabricant français de bouchons et tonneaux enregistre un recul de 6% de son chiffre d’affaires. - Pour l'exercice 2020-2021 clos en mars, Oeneo enregistre un recul de ses ventes de 6% à 272,8 millions d'euros. Le[…]

12/05/2021 | BoisVins
Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

Profession

Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Innovation

Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Ima et NatureWorks partenaires dans la dosette compostable

Economie circulaire

Ima et NatureWorks partenaires dans la dosette compostable

Plus d'articles