Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Du tee-shirt à la bouteille

Tiziano Polito
Du tee-shirt à la bouteille

Carbios a réussi les premières « conversions » de déchets textiles en emballages par voie enzymatique. -

Les anglo-saxons parlent de up-cycling ou de « recyclage par le haut » par opposition au down-cycling, pour désigner la transformation de déchets en produits de qualité. C’est le pari réussi par Carbios qui annonce avoir fabriqué les premières bouteilles contenant 100 % d’acide téréphtalique purifié recyclé (rPTA) à partir de déchets textiles à haute teneur en polyéthylène téréphtalate (PET). S'il est désormais courant que l'on recycle des bouteilles PET en vêtements - tee-shirts, pulls, pantalons, couvertures... -, l'inverse est beaucoup plus rare. 

L’entreprise clermontoise se sert, comme elle le fait déjà pour les déchets de bouteilles PET, de son procédé de recyclage dit par voie enzymatique qui consiste à dégrader le polyester dans ses monomères constitutifs par la voie « douce », sans ajout de chaleur ni de solvant. Sa solution représente une alternative au recyclage mécanique et chimique.  « Je suis très fier que nous soyons parvenus à transformer des déchets textiles polyester en bouteilles transparentes aux propriétés identiques à celles fabriquées à partir de PET vierge. Cette innovation majeure nous permet ainsi d’élargir nos sources d’approvisionnement qui, jusqu’à présent, étaient principalement constituées de déchets plastiques en PET », commente Alain Marty, directeur scientifique de Carbios.

Rembourrage

D’après l’entreprise de chimie verte, les technologies de recyclage mécanique ne permettent pas aux déchets textiles d’être véritablement recyclés en boucle fermée, ceux-ci étant simplement réutilisés dans des applications de moindre qualité type rembourrage, isolants ou chiffons (down-cycling). Grâce à son procédé, il est possible d’exploiter ces fibres textiles constituées de grades de PET dans lequel les chaînes de polymère sont relativement courtes pour les transformer dans des polymères possédant des chaînes plus longues adaptées aux applications de conditionnement.

La start-up estime que grâce à cette avancée elle peut désormais compter sur un gisement supplémentaire de 42 millions de tonnes par an, d’une valeur de plus de 40 milliards de dollars. Le marché des résines et films en PET (bouteilles, barquettes…) représentait quant à lui 24 millions de tonnes par an au niveau mondial en 2017, selon IHS Martik. Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet de recherche CE-PET (Circular Economy PET), financé par l’Agence de la transition écologique (Ademe) et dont Carbios est chef de file aux côtés de son partenaire TWB4. Le projet a été réalisé dans le cadre du programme d’investissement d’avenir.

Carbios bénéficie de la qualification « jeune entreprise innovante » de Bpifrance et est éligible à l’investissement des fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI). L’entreprise est active sur deux fronts, celui des biopolymères compostables, avec sa filiale Carbiolice, et celui du recyclage des polymères d’origine fossile.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

G. Pivaudran retenu au sein du plan France relance et Territoires d’industrie

Investissements

G. Pivaudran retenu au sein du plan France relance et Territoires d’industrie

Le spécialiste de l’aluminium fait partie des onze entreprises occitanes du plan France relance et Territoires d’industrie. Ce programme doit aider G. Pivaudran à financer son projet pour installer une nouvelle ligne[…]

15/01/2021 | Hygiène-BeautéAluminium
Le recyclage des bouteilles souffre d’une collecte insuffisante

Economie circulaire

Le recyclage des bouteilles souffre d’une collecte insuffisante

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Acquisitions

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Profession

Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Plus d'articles