Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Réglementation

Désaccords autour d’un logo

Henri Saporta
Désaccords autour d’un logo

Les pouvoirs publics veulent augmenter la taille du pictogramme déconseillant la consommation d’alcool aux femmes enceintes. -

Lors du Comité interministériel du handicap (CIH) du 2 décembre 2016, a été prise la décision, parmi une imposante batterie de mesures, de grossir le logo de la femme enceinte déconseillant la consommation d’alcool pendant la grossesse. Adopté en 2006, ce logo a pour but de lutter contre le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF). Comme le précise l’arrêté du 2 octobre 2006 “relatif aux modalités d'inscription du message à caractère sanitaire préconisant l'absence de consommation d'alcool par les femmes enceintes sur les unités de conditionnement des boissons alcoolisées”, l’alternative au pictogramme est la mention “la consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant”. Porté par le ministère des Affaires sociales et de la santé, l’objectif est ainsi défini : “améliorer la lisibilité et la visibilité du pictogramme de prévention relatif à la consommation d’alcool pour prévenir le syndrome d’alcoolisation fœtale afin qu’il ne soit pas noyé dans le packaging des unités de conditionnement”.

 

Concertation

Depuis le mois de décembre, la profession viticole ne décolère pas et dénonce cette décision applicable dès 2017 prise sans concertation. Dans un communiqué en date du 15 décembre, l’association Vin et Société, “au nom des 500 000 acteurs de la vigne et du vin”, estime ainsi que la solution retenue n’est pas adaptée à l’enjeu de santé public dans la mesure où[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La restauration à emporter peine à appliquer la loi Agec

Economie circulaire

La restauration à emporter peine à appliquer la loi Agec

L’association No Plastic In My Sea a publié un rapport d’enquête qui constate une mise en œuvre partielle des mesures destinées à réduire les déchets, voire un refus des contenants des[…]

24/11/2021 | BoissonsConsommation
L’emballage comme « arme par destination »

Editorial

L’emballage comme « arme par destination »

Vrac : l’Anses propose l’exclusion des lessives

Réglementation

Vrac : l’Anses propose l’exclusion des lessives

Une usine de canettes Ardagh en Irlande du Nord

Investissements

Une usine de canettes Ardagh en Irlande du Nord

Plus d'articles