Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Des bouchons pour des gradins

Arnaud Jadoul
Des bouchons pour des gradins

Lemon tri s’associe à Sasminimum pour mener un projet de recyclage qui servira à deux infrastructures des jeux Olympiques de Paris en 2024. -

Le projet semble un peu fou : collecter 10 millions de bouchons plastique pour concevoir des gradins des futures infrastructures des jeux Olympiques de Paris en 2024. C’est pourtant le défi que se sont lancé Lemon tri et Sasminimum, tous deux implantés à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Plus précisément, Sasminimum réalisera les sièges de gradin – plus de 10 000 – de l’Arena de la porte de la Chapelle et du Centre aquatique olympique. Cela exigera 20 tonnes de plastique, qui seront fournies, entre autres, par ces 10 millions de bouchons collectés en Île-de-France. La jeune entreprise, qui a conçu le « pavé », une plaque d’écoconstruction faite de déchets plastique recyclés, a voulu faire de ce chantier un projet associant les Franciliens. Il fédère plusieurs associations : Cap sport art aventure amitié (Capsaaa), qui sensibilise les jeunes au handicap et aux comportements à risques ; Match for Green, qui incite les clubs sportifs à adopter des pratiques écologiquement plus vertueuses ; et le LoopLab, un « fab lab » pédagogique et itinérant qui permet aux Franciliens de recycler eux-mêmes leurs déchets plastique en objets du quotidien et en mobilier urbain. C’est Lemon tri qui assurera la collecte des bouchons et toute la logistique pour les réunir dans son entrepôt. Sasminimum les broiera ensuite et les mélangera à du plastique recyclé pour produire l’écomatériau qui servira à la fabrication des sièges.

Lemon tri veut améliorer la collecte des emballages de boisson hors domicile en proposant, avec sa filiale, l’entreprise d’insertion Lemon aide, un service clé en main de recyclage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

Profession

Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

Le verrier livre depuis avril une partie de sa production de Oiry (Marne) avec du biocarburant. Avec un approvisionnement local, Verallia réduit fortement ses émissions de CO2 et de particules fines liées au transport.[…]

06/05/2021 | VerreLogistique
Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Innovation

Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Ima et NatureWorks partenaires dans la dosette compostable

Economie circulaire

Ima et NatureWorks partenaires dans la dosette compostable

Resilux double ses capacités de recyclage

Investissements

Resilux double ses capacités de recyclage

Plus d'articles