Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

De l’eau minérale en brique

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
De l’eau minérale en brique
Positionnée sur un créneau très haut de gamme, l’eau Aquapax opte pour un conditionnement « de rupture ».

 

Création d’un Anglais, Neil Tomlinson, et de sa société Just Drinking Water, Aquapax est une eau naturelle « pure et écologique », provenant d'une source allemande et distribuée en France depuis quelques jours par Drinkyz. Sa particularité : elle est conditionnée dans une brique Tetra Prisma de 500 ml, « une véritable innovation de rupture sur le marché des eaux minérales », selon son distributeur. A cette nuance près que d’autres marques ont déjà choisi cet emballage, en France (Earth Water, pour certaines sandwicheries) et plus souvent en Italie ou en Allemagne (Evian, par exemple). Drinkyz met en avant les avantages, réels ou supposés, de la brique, en reprenant notamment l’argumentaire de Tetra Pak issu de l’analyse de cycle de vie réalisée en 2008 : l’eau reste fraîche plus longtemps que dans une bouteille en plastique, l’empreinte carbone de l’emballage est bien moindre et la brique est composée à 75% d’une matière renouvelable, recyclable et recyclée. Toutefois, même si les ambitions de Drinkyz portent, dans un premier temps, sur la vente de 10 000 packs, à un prix de 2 euros à 2,80 euros, dans un circuit très sélectif de surcroît et exclusivement parisien (Colette, la Grande Epicerie du Bon Marché, Bio Boa), la réussite de cette initiative n’est pas acquise. En effet, les promoteurs de la caisse-outre ont pu le constater, en France, le consommateur d’eau embouteillée est attaché à la transparence de l’emballage. De plus, les ventes de bouteilles d’eau minérale s’effondrent depuis deux ans : après un recul de 6,5% en 2007, elles ont chuté de 7,3% en 2008.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un gobelet en peau d’orange

Economie circulaire

Un gobelet en peau d’orange

En partenariat avec Kookabarra, un producteur de jus de fruits frais pressés, Repulp a imaginé un matériau à base de déchets d’agrumes. - Dans une production de jus d’orange, la moitié du[…]

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Social

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Stratégie

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Economie circulaire

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Plus d'articles