Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Corvaglia achève sa réorganisation

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Corvaglia achève sa réorganisation

De nouveaux dirigeants intègrent l'état-major du bouchonnier suisse. -

Durant l’été 2011, Romeo Corvaglia, le fondateur et propriétaire du groupe suisse du même nom, spécialisé dans les bouchons en plastique pour boissons, avait commencé à restructurer son entreprise pour l’adapter aux développements du marché notamment. Il avait ainsi passé le relais à Thomas Marder, 48 ans, ingénieur diplômé de l’université en sciences appliquées de Zurich et administrateur du groupe depuis 2009 (photo ci-contre). A 52 ans, Romeo Corvaglia, toujours président du conseil d’administration, voulait ainsi se désengager des fonctions opérationnelles pour s’investir davantage dans les projets stratégiques. Il achève cette réorganisation aujourd’hui avec de nouvelles nominations. Michael Krueger, 33 ans, docteur en sciences, est nommé directeur technique, en remplacement de Roger Müller, qui a quitté le fabricant de bouchons. Peter Kistler, 44 ans, prend la tête du département nouvellement créé « amélioration du process ». Et Peter Schkoda, 45 ans, dirigera l’usine Corvaglia Closures Eschlikon, dédiée aux bouchons sport et aux bouchons pour larges cols, tout en restant directeur commercial. Corvaglia réalise un chiffre d’affaires de 50 millions de francs suisses (42 millions d'euros) et emploie 230 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des bouchons attachés chez Bericap

Stratégie

Des bouchons attachés chez Bericap

Le bouchonnier allemand a conçu des modèles à vis répondant aux nouvelles obligations de la directive Sup. - En juillet 2024 au plus tard, la directive européenne sur les plastiques à usage unique (Sup)[…]

13/12/2019 | PlastiquesBouchages
Les plus belles canettes de 2019 primées

Concours

Les plus belles canettes de 2019 primées

La filière de l’emballage carton s’alarme de l’amendement « vaisselle réemployable »

Economie circulaire

La filière de l’emballage carton s’alarme de l’amendement « vaisselle réemployable »

Coveris met du recyclé dans ses films de fardelage

Coveris met du recyclé dans ses films de fardelage

Plus d'articles