Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Anniversaire

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,

Le site français des Pennes-Mirabeau a 40 ans.

Hubert Patrico évoque une erreur de communication après l'annonce du gel d'un investissement de 17 millions d'euros en France. -

Un coup de pub, un coup de semonce, un coup de gueule, un coup de com, un coup de blues, un coup fourré, un coup calculé mais sans doute pas un coup d'épée dans l'eau après le coup de théâtre ! Le 8 septembre au matin, Coca-Cola France annonce qu'il remet en cause un investissement de 17 millions d'euros aux Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) pour protester "symboliquement" contre la "taxe soda". Et plus de cérémonie pour fêter les 40 ans du site de production en grande pompe le 19 septembre. Le 8 au soir, changement de ton ! Hubert Patrico, le président - français - de Coca-Cola Enterprise Europe, interrogé par téléphone par LCI, évoque "une erreur de communication" de la filiale française "qui a semé la confusion sur l'engagement de Coca-Cola en France". D'affirmer : "Je tiens à le préciser ce soir, nous confirmons notre investissement de 17 millions d'euros sur notre site des Pennes-Mirabeau". La cérémonie du 40ème anniversaire est reprogrammée avec la venue de John Brock, le patron mondial de Coca-Cola Enterprises. Hubert Patrico explique la situation par la "grande émotion" créée par la taxe dans les équipes de Coca-Cola. Voilà pour la forme. Sur le fond, rien de changé : "je voudrais le dire de façon très claire : nous restons fermement opposés à une taxe qui vise injustement le pouvoir d'achat des Français et qui stigmatise une catégorie de boissons". Annoncée par François Fillon, le 24 août dernier, dans le cadre du plan de rigueur, la "taxe soda" consiste à créer "une accise spécifique sur les boissons sucrées dont le taux sera aligné sur celui du vin" afin de lutter contre l'obésité.. Pas de doute ! Les producteurs de boissons rafraîchissantes sans alcool (BRSA) sont aux cent coups...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Aptar décline le bouchon sport Uno

Aptar décline le bouchon sport Uno

Avec le 38 mm, le bouchonnier répond aux exigences de la production aseptique. - La division Food+Beverage de l’américain Aptar étoffe son catalogue avec le bouchon sport Uno 38 mm. Utilisable d’une seule main,[…]

24/04/2018 | ConditionnementPlastiques
Adelphe et le Comité Champagne de nouveau partenaires

Economie circulaire

Adelphe et le Comité Champagne de nouveau partenaires

Verallia expose son savoir-faire

Verallia expose son savoir-faire

Krones opte pour les paliers lisses Igus

Krones opte pour les paliers lisses Igus

Plus d'articles