Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

La brasserie Gallia prépare son extension

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
La brasserie Gallia prépare son extension

Les fondateurs de la brasserie Gallia à Pantin.

© I. Mathie

Heineken entre au capital de la brasserie artisanale francilienne pour lui permettre de quintupler ses capacités avec la construction d’une nouvelle unité à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne). -

En plein boom, la brasserie artisanale, ou « craft » en anglais, intéresse les grands brasseurs. Le néerlandais Heineken en témoigne en prenant une participation minoritaire – au montant confidentiel – dans le capital de Gallia, une brasserie créée en 2009 à Pantin (Seine-Saint-Denis). Ses fondateurs, Guillaume Roy et Jacques Ferté, avaient alors relancé une bière née en 1890 dans le XIVe arrondissement de Paris. Mais, avec des capacités de production de l’ordre de 8000 hl par an, elle ne pouvait pas répondre à une forte demande. « Nous sommes confrontés à une forme de plafond de verre de notre production, explique Jacques Ferté. La demande est là, mais nous n’arrivons pas à suivre. Alors même que notre ambition, notre rêve, est de démocratiser la bière craft et de la rendre accessible à toujours plus de Parisiens. »

Embouteillage et enfûtage

Pour continuer son développement, Gallia avait donc besoin de s’agrandir. Ce qui passait par un deuxième site de production et par l’arrivée d’un partenaire financier. Grâce au soutien d’Heineken France, une nouvelle brasserie sera construite à Sucy-en-Brie. Opérationnelle dès l’automne 2020, elle permettra de quintupler les capacités, portées à 40 000 hl par an, avec, de surcroît, la création d’une dizaine d’emplois. « Nous aurons une ligne d’embouteillage et une d’enfûtage et étudions la boîte », nous précise Guillaume Roy. Elle viendra en complément de l’établissement de Pantin, qui bénéficiera aussi de « plusieurs dizaines de milliers d’euros » d’investissement pour devenir un véritable lieu d’expérimentation destiné aux séries plus créatives, et plus petites – avec les lignes actuelles –, et à la quête d’un savoir-faire « à la française ». Un « chai de bière » y sera bâti pour stocker des barriques réfrigérées, étudier le vieillissement et tester la fermentation spontanée.

Ambition de développement

« Aujourd’hui, nos bières sont principalement inspirées de la scène craft anglo-saxonne. Notre raison d’être : inventer la bière française du futur. Nous voulons innover en puisant dans notre savoir-faire national, dans les domaines du vin nature ou des barriques par exemple, et ainsi se créer une légitimité brassicole », commente le maître brasseur Rémy Maurin. Du côté d’Heineken France, Pascal Sabrié, son président, se déclare « heureux de pouvoir donner les moyens à Gallia de soutenir son ambition de développement, d’apporter l’expertise d’Heineken dans la production et la distribution de bières et d’aider cette brasserie à s’ancrer dans le territoire parisien et au-delà. Gallia va pouvoir ainsi devenir la bière parisienne de référence, comme il en existe dans chacune des autres capitales mondiales. »

Créée en 2009, Gallia a réalisé un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros en 2018, commercialisé 25 références de bière pour 7850 hl et emploie quinze salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Profession

Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Le groupe verrier français a intégré les neuf élèves de son cursus interne. La remise des diplômes s’est tenue le 7 octobre dans l’usine Verallia de Chalon-sur-Saône[…]

15/10/2019 | VerreFormation
L’effet barrière à l’étude sur la bouteille en papier de Carlsberg

Innovation

L’effet barrière à l’étude sur la bouteille en papier de Carlsberg

Budweiser abandonne les anneaux pour le carton

Economie circulaire

Budweiser abandonne les anneaux pour le carton

Le groupe verrier français Verallia réussit son introduction en Bourse

Profession

Le groupe verrier français Verallia réussit son introduction en Bourse

Plus d'articles