Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Leuze lance le premier capteur à fourche combiné

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Leuze lance le premier capteur à fourche combiné

L’appareil se prévaut de l’optique et des ultrasons pour vérifier la bande qui transporte les étiquettes avant qu’elles ne soient apposées sur les produits. -

Utilisés sur les étiqueteuses, les capteurs à fourche permettent de s’assurer de la présence et d’un positionnement précis de l’étiquette sur la bande, même à haute vitesse, avant que celles-ci ne soient appliquées sur le contenant. Deux technologies sont généralement utilisées pour y parvenir : l’optique, lorsque les substrats sont opaques, les ultrasons lorsque les étiquettes sont transparentes. Jusque-là, les industriels étaient contraints d’opter pour l’une ou pour l’autre, ou à les utiliser conjointement ce qui n’allait pas dans le sens d’une plus grande compacité des équipements. Leuze est parvenu à les combiner dans un seul et unique appareil, le GSX. A la clé, pour l’utilisateur, des gains de place sur la machine mais aussi du temps et des coûts d'installation réduits.

Emetteur et récepteur

Comme tous les capteurs à fourche, le modèle GSX incorpore l’émetteur et le récepteur. L’appareil passe de l’optique aux ultrasons de manière automatique, en fonction des étiquettes à vérifier. Facile à installer, le modèle ne nécessite aucun alignement et fonctionne même sur des matériaux difficiles comme le polypropylène bi-orienté (BOPP). Le GSX représente une première mondiale pour Leuze qui le dédie aux industriels qui ont besoin de vérifier des étiquettes diversifiées en termes de format et de matériau. Les fonctions d'apprentissage pour la combinaison étiquette/dorsal sont automatisées et directement intégrées à l’interface de commande de l’étiqueteuse à laquelle le capteur peut être relié via IO-Link.

Basé à Owen (Allemagne), Leuze electronic est spécialisé dans les capteurs et les composants pour l’automatisation industrielle. L’entreprise emploie 1200 personnes dans 22 sites dans le monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

B&R dissipe la chaleur de l’AcoposTrak

Technologie

B&R dissipe la chaleur de l’AcoposTrak

L’automaticien propose un système de refroidissement intégré sur son système de transport à moteurs linéaires. -   Les spécialistes parlent d’applications « hautement[…]

Deux renforts au Geppia

Carnet

Deux renforts au Geppia

B&R s’ouvre aux interfaces haptiques

Technologie

B&R s’ouvre aux interfaces haptiques

Un iTrak pour l’emballage

Technologie

Un iTrak pour l’emballage

Plus d'articles