Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Les robots ABB désormais intégrés à l’offre B&R

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Les robots ABB désormais intégrés à l’offre B&R

Le groupe helvético-suédois avait racheté l’automaticien autrichien en 2017. -

Un guichet unique pour l’achat des automatismes et des robots, mais aussi les mêmes interfaces de programmation, la même architecture de gestion et de fonctionnement, les mêmes personnes au service après-vente… : en intégrant à son offre de composants pour machines de production les robots de sa maison mère ABB, B&R répond à une attente de sa clientèle. L’annonce est désormais officielle. Logique, elle intervient deux ans après le rachat de B&R par ABB. « Dans le secteur de l'automatisation industrielle, nous sommes la seule entreprise qui fournit à ses clients un panel complet de solutions matérielles et logicielles intégrées pour le contrôle, les actionneurs, la robotique, les capteurs, l'analyse et l'électrification. Notre capacité à combiner les produits ABB et B&R et notre expertise en matière d'applications sont aussi notre force. Grâce à cette synergie, les entreprises manufacturières pourront accroître leur flexibilité à tous les niveaux, machines comprises, pour s'adapter à des cycles de vie du produit plus courts et pour produire des lots de taille plus petite »a déclaré Sami Atiya, président de la division automation discrète et robotique d’ABB dont fait désormais partie B&R.

Forte renommée

L’offre robotique d’ABB est non seulement vaste, mais aussi fortement renommée, le constructeur étant présent sur ce marché depuis l’avènement de cette technologie dans l’industrie il y a une trentaine d’années. Ainsi, les clients de B&R – pour sa part plus connu des constructeurs (OEM) de machines pour ses composants de gestion du mouvement (contrôleurs, servomoteurs, variateurs), y compris dans l’emballage et le conditionnement – se verront proposer des robots polyarticulés, delta ou scara, pour des fonctions de pick-and-place, d’encaissage ou encore de palettisation. Tous ces matériels étant désormais compatibles et capables de communiquer entre eux, il en découlera pour les industriels des temps d’intégration et de programmation réduits, mais aussi des économies puisque le robot n'aura plus besoin de contrôleur dédié. ABB promet également des temps de réponse plus rapides, de l'ordre de quelques microsecondes, et davantage de compacité, les armoires de commande spécifiques n’étant plus nécessaires.

Fondé il y a 130 ans, ABB opère sur le marché de l’industrie et du bâtiment avec quatre divisions que sont les systèmes d’électrification, l’automation industrielle, la gestion du mouvement et l’automation discrète et robotique. Le groupe, qui est coté à la Bourse de Zurich (Suisse), réalise un chiffre d’affaires de 29 milliards de dollars et emploie 110 000 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lenze France a un nouveau DG

Carnet

Lenze France a un nouveau DG

Antoine Cumin est chargé d’accélérer la croissance de l’automaticien dans l’Hexagone. - Antoine Cumin est le nouveau directeur général de Lenze France. Âgé de 40 ans, il a pour[…]

21/11/2019 | Automatismes
Coval à Lyon en « ami » des cobots

Technologie

Coval à Lyon en « ami » des cobots

Des AcoposTrak estampillés IP69K

Technologie

Des AcoposTrak estampillés IP69K

Bosch Rexroth dévoile son système de transport flexible

Rendez-vous

Bosch Rexroth dévoile son système de transport flexible

Plus d'articles