Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Technologie

B&R libère ses navettes

B&R libère ses navettes

L’automaticien lance Acopos 6D, un système de transport à six degrés de liberté, permettant d’augmenter la flexibilité des machines. -

Trois ans et demi après le lancement de l’AcoposTrak, son système de transport par navettes disposées sur un rail magnétique, B&R franchit une nouvelle étape dans la transitique avec l’Acopos 6D. L’objectif est toujours le même : déplacer des produits sur une machine pour leur faire franchir les différentes étapes du process. Mais il y a une nouveauté de taille : l’absence de rail. Les navettes, munies d’aimants permanents, sont en effet maintenues en lévitation, grâce à des segments, sorte de dalles créant une force opposée, au moyen d’un champ magnétique. Résultat des courses : ces navettes, appelées aussi shuttles, glissent d’un point à un autre, très rapidement, en flottant dans l'air. Elles se déplacent aussi beaucoup plus librement, sur l’axe des x, des y, mais aussi en hauteur, en diagonale, tout en pouvant s’incliner latéralement de ±10° sur la gauche comme sur la droite, à l’arrière ou en avant. B&R a compté en tout six degrés de liberté.

« Nous avons développé cette technologie pour trois secteurs en priorité : la santé et plus en général tous les métiers où les conditions d’hygiène sont très strictes comme les machines de remplissage aseptiques ; le conditionnement, où les besoins s’orientent toujours plus vers des machines ultra-flexibles, pour traiter par exemple des petits lots hétérogènes, ou pour remplacer les convoyeurs. Il y a aussi l’assemblage, les batteries en particulier », détaille Dario Rovelli qui dirige la mécatronique chez B&R. Au-delà de la souplesse - les changements de trajectoires sont immédiats -, la technologie se présente avantageuse à plusieurs égards. Tout d’abord, l’absence de contact entre les navettes et les segments évite toute lubrification et facilite l’hygiène. Le matériel ne souffre d’aucune usure. La compacité s’annonce comme un atout complémentaire :  l’appareil permet de remplacer des mètres de convoyeurs, tapis et autres carrousels qui "occupent de la place et n'apportent aucune contribution au process de production" selon Dario Rovelli. Le silence n’est pas à oublier, considérant le fait que la lévitation - a contrario de toutes les autres solutions de transport mécaniques ou[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
PREPARATEUR DE COMMANDES H/F

Saint-Pierre-en-Faucigny

Responsable logistique H/F

Charleville-Mézières

Nous vous recommandons

Un nouveau président chez ABB France

Carnet

Un nouveau président chez ABB France

Ancien responsable de la division Process automation et Robotics & motion, Fabien Laleuf aura, entre autres missions, celle de faire avancer la stratégie du groupe en matière de développement durable. - Après[…]

19/08/2021 | RobotsAutomatismes
Ima réorganise sa branche automation

Stratégie

Ima réorganise sa branche automation

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Investissements

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Un codeur à toute épreuve chez Sick

Technologie

Un codeur à toute épreuve chez Sick

Plus d'articles