Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Naissance d'Hydro Aluminium

HS

Sujets relatifs :

 

L'issue ne fait maintenant plus trop de doute ! Le norvégien Norsk Hydro a signé, le 7 janvier, un accord qui prévoit que l'allemand E.on lui cède sa filiale Vaw Aluminium. Cet accord était attendu depuis plusieurs semaines. La transaction doit être finalisée dans le courant du premier trimestre sous réserve des différentes autorisations. Notamment des autorités norvégiennes et européennes. Elle s'élève à 3,1 milliards d'euros en numéraire dont une reprise de dettes de 757 millions d'euros et 450 millions d'euros de provisions pour retraites. Elle rapportera à E.on une plus-value de 1,1 milliard d'euros. Au terme de l'opération, Norsk Hydro deviendra, sous le nouveau nom d'Hydro Aluminium, le troisième producteur mondial d'aluminium derrière l'américain Alcoa et le canadien Alcan mais devant le français Pechiney. Egalement premier acteur européen, Hydro Aluminium affichera un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros avec une capacité de production de 3 millions de tonnes par an pour 30 000 salariés. L'entreprise sera dirigée par Jon-Harald Nilsen. Le norvégien a toutefois annoncé qu'il céderait « assez rapidement » l'emballage souple de VAW qui, dirigé par Jürgen Hermans, comprend notamment la Société alsacienne d'aluminium (SAA). Cette division réalise un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros pour 4 800 salariés et représente 4 % de l'activité de la nouvelle société.

L'emballage souple cédé assez rapidement. Vaw réalise, au total, un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros et emploie 16 000 personnes sur quelque 50 sites. Quant à la fusion des activités de VAW et Norsk Hydro, elle devrait entraîner quelque 200 millions d'euros de synergies d'ici à la fin de 2003. La moitié de ces synergies sera dégagée grâce à un programme de réduction des coûts qui implique la suppression de 1 100 emplois, dont au moins 300 en Norvège. Pour E.on qui est né de la fusion des allemands Viag et Veba, cette cession marque une étape essentielle et attendue du programme de recentrage sur l'énergie - tout l'emballage a été cédé - tandis que Norsk Hydro réalise son projet de devenir un acteur majeur de l'aluminium. Vereinigte Aluminium-Werke Aktiengesellschaft (Vaw) a été fondé en 1917 à Berlin et a été repris, en 1923, par Vereinigte Industrie-Unternehmungen Aktiengesellschaft (Viag).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Ni BPA ni BPS dans les canettes

Sécurité sanitaire

Ni BPA ni BPS dans les canettes

A la suite d’une étude scientifique sur la substitution de l’un par l’autre, les fabricants de boîtes boisson rappellent avoir opté pour d’autres résines et/ou vernis. - Le GIE La Boîte[…]

26/07/2019 | AluminiumAcier
Quatorze lauréats pour la collecte innovante

Quatorze lauréats pour la collecte innovante

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

Consigne : la canette veut participer aux concertations

Consigne : la canette veut participer aux concertations

Plus d'articles