Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Cebal met ses boîtiers en aluminium sous pression avec le SpreadCan

HS

Sujets relatifs :

, ,
 

En marge du congrès Nutripack qui s'est déroulé les 30 et 31 janvier derniers à la Cité des sciences de Paris, une petite exposition a permis de découvrir quelques nouveautés attractives. C'est ainsi que Thierry Vallet et François Gassion, en charge des boîtiers pour aérosols en aluminium chez Cebal (Pechiney) pour les marchés de spécialités européens, faisaient partager leur enthousiasme pour un nouveau conditionnement : le SpreadCan. Derrière cette appellation, se cache un boîtier en aluminium rendu étanche par un système de distribution - une pompe - contenant des produits alimentaires liquides mais aussi pâteux ou visqueux à tartiner : le beurre, la crème fraîche, le fromage fondu, le ketchup, le chocolat, les condiments, les vinaigrettes... La liste est longue. Déclinées sur plusieurs contenances, trois technologies de diffusion sont en présence : le piston - piston-can - poussé par un gaz sous pression, une poche étanche - bag-on-valve - compressée par un gaz sous pression et un vaporisateur - clic-can - très classique. Deux grands marchés sont visés : les produits de grande consommation et les collectivités. « Conserver la crème fraîche est un vrai casse-tête dans la restauration collective. Le SpreadCan apporte une solution de distribution commode et simple mais aussi de conservation car il est étanche et garantit l'hygiène dans la durée », raconte François Gassion. Pour les produits de grande consommation, le marché des enfants arrive en tête des applications potentielles. Le SpreadCan offre un moyen, ludique et propre, de tartiner du chocolat ou du miel. Reste à vaincre quelques réticences... François Gassion révèle ainsi sans détour que les consommateurs du nord de l'Europe sont largement plus réceptifs que ceux du sud... L'enjeu est de taille pour Cebal qui trouverait dans le marché alimentaire européen un relais parfait pour asseoir la croissance de ses boîtiers bien installés sur les marchés de l'hygiène et de la beauté. D'autant que Cebal dispose, à l'instar de ses homologues japonais, tels que Daiwa Can, d'une bouteille en aluminium pour la bière ! Et, déjà présent sur les alcools blancs, Cebal vise aussi le marché des mignonnettes qui viendraient en substitution du verre dans la restauration aérienne. De quoi faire décoller la production des boîtiers en aluminium...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’Ecosse va consigner bouteilles et canettes

L’Ecosse va consigner bouteilles et canettes

Les consommateurs paieront 20 pence pour les contenants en verre, plastique ou métal. - Le gouvernement écossais a décidé de mettre en place un système de consigne pour tous les contenants de boisson de 50 cl[…]

17/05/2019 | VerrePlastiques
Des énergies renouvelables chez Ball en Amérique du Nord

Des énergies renouvelables chez Ball en Amérique du Nord

Ardagh s’étend au Brésil

Ardagh s’étend au Brésil

La canette continue de gagner du terrain

Résultats

La canette continue de gagner du terrain

Plus d'articles