Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Yoplait a testé le PS recyclé dans ses pots

Yoplait a testé le PS recyclé dans ses pots

© General Mills

Total, Intraplas et la filiale de General Mills et Sodiaal ont démontré la faisabilité de l’utilisation de polystyrène recyclé chimiquement pour produire des pots de yaourt. L’industrialisation est envisagée en 2023. -

« La faisabilité d’intégrer du polystyrène (PS) recyclé issu du recyclage chimique dans des pots de yaourt est démontrée », proclament Total, Intraplas et Yoplait. Les trois partenaires annoncent avoir mené avec succès un test dans ce sens. Complètement transparent pour le consommateur, il constitue « une étape importante pour soutenir le développement d’une filière de recyclage pérenne du PS », proclament-ils dans un communiqué.

Des qualités identiques à celles du PS vierge

Total indique avoir réussi à recycler dans son vapocraqueur d’Anvers (Belgique) des matières plastique issues de déchets post-consommation « habituellement complexes à traiter dans des filières de recyclage déjà existantes ». Ce PS recyclé (rPS) présente des qualités identiques à celles du PS vierge et est apte au contact alimentaire. Il a ensuite été transformé en feuilles laitières par le portugais Intraplas. Yoplait, filiale de General Mills et de Sodiaal, et deuxième marque mondiale de produits laitiers frais, les a ensuite utilisées sur l’une de ses lignes FFS (form-fill-seal) pour en faire des pots.

Construire une économie circulaire du PS

L’industriel laitier, qui déclare que « cela constitue une avancée majeure pour construire avec l’ensemble de la chaîne de valeur une économie circulaire du PS en France, et ainsi contribuer à la réalisation de son ambition d’atteindre 100% d’emballages recyclables ou réutilisables à horizon 2025 », pourrait passer à la phase industrielle en 2023. « Cela marque une nouvelle étape pour relever le défi de l’économie circulaire et atteindre l’ambition de Total de produire 30% de polymères recyclés d’ici à 2030 », commente, de son côté, Valérie Goff, directrice des polymères de Total. Elle rappelle que cette initiative fait suite à l’annonce de la construction par le groupe pétrolier français « de la première usine de recyclage chimique de France sur sa future plate-forme zéro pétrole de Grandpuits, en partenariat avec Plastic Energy ». Total est également engagé dans le projet Recyqualipso piloté par Citeo, Valorplast et Syndifrais et destiné à créer une filière industrielle de recyclage de PS en France. Pour sa part, Yoplait est partie prenante du consortium PS25.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Innovia complète son offre de films haute barrière

Innovia complète son offre de films haute barrière

Conçu pour remplacer les films enduits PVdC, le SLF convient à l’emballage form-fill-seal (FFS) horizontal des biscuits et confiseries. - Sans chlore, et assurant des niveaux de barrière à[…]

LPR se renforce au Portugal

Investissements

LPR se renforce au Portugal

La Sica ouvre sa station de conditionnement

Investissements

La Sica ouvre sa station de conditionnement

Ferd étudie l’introduction en Bourse d’Elopak

Stratégie

Ferd étudie l’introduction en Bourse d’Elopak

Plus d'articles