Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Une campagne contre le gaspillage alimentaire

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

,
Une campagne contre le gaspillage alimentaire

En appui de l’initiative Save Food, le PNUE, la FAO et leurs partenaires veulent changer les habitudes des consommateurs, des distributeurs et de l’hôtellerie. -

De simples gestes des consommateurs et des distributeurs alimentaires peuvent réduire de façon considérable les 1300 millions de tonnes de nourriture perdue ou gaspillée chaque année et contribuer à façonner un avenir durable, selon une nouvelle campagne mondiale pour réduire le gaspillage alimentaire lancée aujourd'hui par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et leurs partenaires. La campagne Think.Eat.Save. Reduce Your Foodprint, intitulée en français « Pour une consommation alimentaire responsable : non au gaspillage, réduisons notre empreinte alimentaire », vient en appui de l’initiative Save Food « conservons les aliments » lancée par la FAO et l’organisateur de salons allemand Messe Düsseldorf, qui vise à réduire le gaspillage et la perte des aliments le long de l’ensemble de la chaîne de production et de consommation. Ciblant spécifiquement la nourriture gaspillée par les consommateurs, les distributeurs alimentaires et l'industrie hôtelière, elle a pour objectif d’accélérer l’action et de fournir une vision holistique ainsi qu’un portail pour le partage d’informations à de nombreuses et diverses initiatives actuellement en cours dans le monde.

 

Non-sens

A travers le monde, environ un tiers de la nourriture produite, soit une valeur d'environ un trillions de dollars, est perdu ou gaspillé dans les systèmes de production et de consommation alimentaire selon les données publiées par la FAO. La perte de nourriture intervient surtout dans les phases de production, c'est-à-dire la récolte, la transformation et la distribution, alors que le gaspillage alimentaire se produit généralement au niveau du distributeur alimentaire et du consommateur. « Dans un monde de sept milliards de personnes, qui atteindra neuf milliards en 2050, gaspiller de la nourriture est un non-sens d’un point de vue économique, environnemental et éthique », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner. « Mises à part les répercussions sur les coûts, l’ensemble de la terre, l'eau, les engrais ainsi que la force de travail nécessaires à la croissance des aliments sont gâchés, pour ne pas mentionner la génération des émissions de gaz à effet de serre[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Des papiers barrière recyclables chez Mondi

Technologie

Des papiers barrière recyclables chez Mondi

Perle du Nord se convertit au carton

Economie circulaire

Perle du Nord se convertit au carton

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Economie circulaire

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Plus d'articles