Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Un nouveau patron pour Ianesco

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Un nouveau patron pour Ianesco

Olivier Farot est ingénieur Cnam.

Olivier Farot a pris la direction du laboratoire d'analyses. -

Laboratoire d'analyses notamment compétent dans l'aptitude au contact alimentaire des matériaux et les migrations, Ianesco Chimie, implanté à Poitiers (Vienne), a changé de direction à la fin de l'année 2013. Agé de 43 ans, Olivier Farot a pris la succession de Christophe Gandin en tant que directeur général. Ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), Olivier Farot est un spécialiste de la biochimie industrielle alimentaire. Il a débuté sa carrière comme analyste et développeur de méthode analytique au Centre technique de la conservation des produits agricoles (CTCPA) avant de prendre la responsabilité d’un service d’analyse de chimie alimentaire au laboratoire de l’Institut scientifique d’hygiène alimentaire (ISHA). Après quelques années dans l'environnement en prenant la direction de Dioxlab et du Centre de recherche des déchets (Creed), il prend, en 2005, la responsabilité du laboratoire central du Centre d’analyses environnementales (CAE), le réseau de laboratoires créé au sein de Véolia Environnement. "L’opportunité de rejoindre Ianesco s’est présentée à moi à un moment où je souhaitais développer de nouveaux projets dans une structure PME où les décisions et les actions se concrétisent rapidement. Le potentiel et la qualité des projets d’optimisation à mener chez Ianesco, associés à la confiance que m’a apportée très tôt le conseil d’administration, n’ont pas eu de mal à me convaincre de tenter l’aventure", explique Olivier Farot. Le premier projet est faire gagner le laboratoire en réactivité. La mise en place d'un système informatique de gestion intégrée de laboratoire (LIMS) devrait contribuer à atteindre cet objectif.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Profession

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Plusieurs syndicats professionnels s’inquiètent à leur tour de l’explosion des coûts de production, dont ceux des emballages, et demandent solidarité et compréhension. - La pénurie de[…]

21/04/2021 |
Le CFIA donne rendez-vous en juin

Rendez-vous

Le CFIA donne rendez-vous en juin

Multivac étiquette les pizzas

Economie circulaire

Multivac étiquette les pizzas

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Plus d'articles