Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Un film plus fin pour les surgelés

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Un film plus fin pour les surgelés

Sabic et Syntegon ont développé conjointement une solution en polyéthylène de 20 µm d’épaisseur, qui offre une productivité supérieure sur les ensacheuses verticales FFS. -

Le groupe chimique saoudien Sabic et le constructeur allemand de machines d’emballage Syntegon annoncent la mise au point, en collaboration avec les extrudeurs Ticinoplast et Plastchim-T, d’une solution « durable » pour les sacs coussin d’aliments surgelés, qui combine une réduction substantielle de la quantité de matériau et une productivité accrue du côté de l’ensachage. Elle est basée sur une structure de film en polyéthylène biorienté (BOPE), monocouche, d’une épaisseur de 20 µm seulement. Ainsi, elle offre une réduction de la quantité de matériau de 35 à 50% par rapport à un film PE basse densité (PEbd) soufflé traditionnel pour ce segment de marché et jusqu’à 30% de gain sur les coûts pour un même niveau de résistance à la déchirure et de barrière.

Cadence supérieure

Syntegon l’a testé sur des ensacheuses verticales form-fill-seal (FFS) en utilisant sa nouvelle technique de scellage PHS 2.0 (photo ci-contre). Celle-ci « peut traiter des films plus fins tout en offrant le même niveau de qualité de scellage, de protection du produit et de vitesse de traitement que les technologies de scellage conventionnelles », indique Pierre Hamelink, directeur de l’activité, du marché et de la stratégie durable chez Syntegon. En outre, ce procédé permet de diminuer de 25% la quantité de film fixé par pincement et d’augmenter la vitesse d’ensachage jusqu’à 25%, grâce au délai de refroidissement plus court, notamment. Lors des essais, une cadence de 130 sachets par minute a été atteinte. En raison de la finesse du film, les bobines sont également plus importantes, ce qui se répercute sur les opérations de chargement sur machine, les espaces de stockage et les coûts de transport. Sabic précise que le grade servant à la fabrication de ce film est disponible en version recyclée par voie chimique.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Herma étiquette les bacs réutilisables d’Ifco

Technologie

Herma étiquette les bacs réutilisables d’Ifco

Le fabricant a réussi à mettre au point un adhésif qui maintient l’étiquette lorsque l’emballage transporte le produit, puis se détache avec elle lors des étapes de nettoyage. - Maintenir une[…]

30/10/2020 | PlastiquesLogistique
Léa nature filme ses infusions avec de la cellulose

Economie circulaire

Léa nature filme ses infusions avec de la cellulose

Esprit gourmand passe au sachet compostable

Economie circulaire

Esprit gourmand passe au sachet compostable

La recyclabilité des gourdes au tribunal…

Editorial

La recyclabilité des gourdes au tribunal…

Plus d'articles