Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un film compostable pour des couverts biodégradables

Tiziano Polito
Un film compostable pour des couverts biodégradables
L’écossais Vegware a choisi le Natureflex pour emballer ses articles de vaisselle jetable.

Basé à Edimbourg (Royaume-Uni), Vegware produit des couverts et des articles de vaisselle biodégradables qu'il distribue ensuite au Royaume-Uni, en Irlande et en Amérique du Nord. Ses couverts sont fabriqués à partir d’amidon provenant du maïs et de la pomme de terre. Grâce à cette matière première biodégradable, ses produits peuvent être ensuite compostés avec les déchets alimentaires. Alors pourquoi n’en faire pas autant avec les emballages ? C’est justement l’une des raisons qui a conduit cette société à choisir un film compostable pour les emballer, le NatureFlex NE30, produit par Innovia Films. Fabriqué à partir de cellulose, ce film se décompose en quelques semaines dans une poubelle à compost ou en composteur industriel. En tant que matériau d’emballage, il possède plusieurs avantages : tenue au pli, propriétés antistatiques, brillance, transparence, résistance à la graisse et à l’huile, large plage de thermoscellage. Les films NatureFlex sont compatibles avec les normes européennes EN13432 et américaines ASTM D6400 sur le compostage des emballages. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Friends of Glass fait appel à trois influenceurs pour promouvoir le verre

Profession

Friends of Glass fait appel à trois influenceurs pour promouvoir le verre

La communauté Friends of Glass – créée par la Fédération européenne du verre d’emballage (Feve) – a organisé une campagne de promotion du matériau. Pour cela, elle[…]

17/05/2021 | BoissonsVerre
L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Profession

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Yoplait met du rPS dans ses pots

Economie circulaire

Yoplait met du rPS dans ses pots

Saint Louis gagne quelques grammes

Economie circulaire

Saint Louis gagne quelques grammes

Plus d'articles