Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Décryptage

Toujours plus de praticité dans le snacking

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Toujours plus de praticité dans le snacking

Le Sandwich & Snack Show a montré le dynamisme de l’offre en matière d’emballage, début mars à Paris. -

L’essor des box et des cups et, plus généralement, des plats individuels micro-ondables, parallèlement au développement des sandwichs, montre à la fois la croissance et la diversification du marché de la restauration rapide. En progression de 60% depuis six ans, il est évalué à 31,2 milliards d’euros en 2010, dont 20% (6,4 milliards) pour le seul sandwich, d’après le cabinet spécialisé Gira Conseil. Les effets conjugués de la crise, de la réduction du temps passé à déjeuner, de la multiplication de produits plus sains ont favorisé cette explosion. Et stimulé l’innovation. Les multiples déclinaisons des box de pâtes, avec leur fourchette adaptée, commercialisées dans les grandes surfaces comme dans les sandwicheries, en témoignent : elles se sont vendues à 15 millions d’unités en 2010 et suscitent une concurrence effrénée. Il n’est pas étonnant, dans ce contexte, que le salon Sandwich & Snack Show, qui s’est tenu à Paris, Porte de Versailles, les 2 et 3 mars, ait fait le plein, avec 300 exposants, 175 innovations déclarées et 10 520 visiteurs.

 
Facilité de manipulation. Avec, parfois, le concours des fabricants d’emballages, les industriels de l’alimentaire – ceux des boissons sont plus en retrait – profitent de cette évolution en s’efforçant d’apporter encore plus de praticité et de facilité de manipulation, aussi bien pour les points de vente que pour les consommateurs. Ils concilient aussi ce critère essentiel pour le snacking et le nomadisme avec les préoccupations environnementales, compte tenu des volumes de déchets générés par ce type de restauration.
 
Ainsi, Davigel, la filiale de Nestlé dédiée à la restauration hors foyer (RHF), propose Minute Cocotte, une gamme de plats cuisinés complets à destination exclusive de la RHF. Son originalité ? C’est un produit éco-conçu avec Eco-Emballages et le logiciel Packaging Impact Quick Evaluation Tool (PIQET). La barquette, dérivée des standards du suédois SilviPak, est en pulpe de bois et pelliculée à l’intérieur avec un film de 90 microns en polyéthylène téréphtalate (PET). Elle se referme grâce à un couvercle dans le même matériau. Saint Jean a élaboré les recettes Saveurs Express[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Guillin reprend Gault & Frémont

Acquisitions

Guillin reprend Gault & Frémont

Le groupe français d’emballage alimentaire se renforce dans les solutions en papier et carton pour les métiers de bouche. - Le groupe Guillin cherche à se développer dans le papier et le carton depuis le[…]

04/03/2021 | PapierCarton plat
Rovema effectue deux acquisitions

Acquisitions

Rovema effectue deux acquisitions

Savéol élargit sa gamme de barquettes en carton

Economie circulaire

Savéol élargit sa gamme de barquettes en carton

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Plus d'articles