Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Theegarten-Pactec à toute vitesse

Tiziano Polito
Theegarten-Pactec à toute vitesse

La ligne d'enveloppage CHS sera exposée à Interpack.

Le constructeur de machines pour l’alimentaire présente deux nouvelles lignes à Interpack. -

Produire vite tout en changeant de format facilement : la participation de Theegarten-Pactec au prochain Interpack, le salon dédié aux technologies d’emballage et de conditionnement qui aura lieu à Düsseldorf (Allemagne) en février prochain, pourrait se résumer à la démonstration de ce concept. Le constructeur allemand présentera notamment deux lignes, l’une dédiée à l’étuyage, l'autre au conditionnement de chocolats. Baptisée BLM, la première de ces installations est capable de traiter jusqu’à 2 000 produits par minute pour les regrouper à l’intérieur de 120 cartons. Un débit élevé que Theegarten-Pactec indique être enfin en phase avec les cadences des machines de conditionnement situées en amont. Sur le salon, le constructeur fera une démonstration de l’efficacité de ce process avec une application sur les cubes de bouillon. Trois machines seront positionnées à la suite : une presse Romaco Kilian, qui forme les tablettes à partir de la poudre ; une BCW3 de Theegarten-Pactec, qui les enveloppe à l’intérieur d’un film en réalisant avec pli latéral à une vitesse de 1400 pièces par minute ; l’encartonneuse BLM, qui les regroupe dans un carton à hauteur de 60 pièces par lot.

Double torsion scellée

Les vitesses sont également à l’ordre du jour sur la deuxième ligne exposée, une CHS, destinée au conditionnement de produits chocolatés. Celle-ci atteint désormais une cadence de 1800 produits par minute, soit 50% de plus qu’auparavant. Sur le stand, la démonstration sera effectuée à une cadence légèrement inférieure, à 1600 produits par minute, et concernera des pralines, conditionnées dans un film façonné en « Protected Twist » (double torsion scellée). Rapide, mais également souple au regard des options de pliage qu’elle offre – neuf en tout entre la double torsion, la torsion protégée, la torsion supérieure, la torsion latérale, l’estampage de feuilles, le pliage en lettre, le pliage inférieur, le pliage latéral et l’emballage type « fruit viennois » – cette machine assure un changement rapide de type de pliage et de format, en seulement quatre heures et avec un seul opérateur. Pour ce faire, le constructeur a prévu une interface opérateur pédagogique et un système d’éclairage qui illumine les zones de la machine sur lesquelles il faut intervenir.

Hall 1 - Stand B51

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nouveau départ pour SES

Acquisitions

Nouveau départ pour SES

En redressement judiciaire depuis septembre 2019, le spécialiste des sacs pour hôpitaux et emballages souples en plastique est repris par l’ivoirien Plastica. - La chambre commerciale de la cour d’appel de Riom[…]

30/03/2020 | SantéPlastiques
[Covid-19] L’emballage plastique à plein régime

Profession

[Covid-19] L’emballage plastique à plein régime

Modifier les NCC améliore les propriétés barrière du PLA

Modifier les NCC améliore les propriétés barrière du PLA

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Economie circulaire

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Plus d'articles