Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

Tetra Pak attache ses bouchons

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Tetra Pak attache ses bouchons

L'HeliCap 26 Pro est le premier bouchon attaché mis sur le marché par Tetra Pak.

Le leader des emballages carton pour liquides alimentaires a mis au point des solutions pour s’adapter à la directive Sup. -

En 2024, les emballages de boisson d’une contenance inférieure à 3 l devront être dotés de bouchons qui leur seront attachés, selon la directive européenne sur les produits en plastique (en tout ou partie) à usage unique (Sup). Pour ses briques, Tetra Pak sera prêt. Le leader de la spécialité annonce, en effet, pouvoir déployer ses solutions pour ses quelque 40 modèles. Lars Holmquist, vice-président exécutif des solutions d'emballage et des opérations commerciales de Tetra Pak, indique que « le défi important que cela représente est l'ampleur du changement que cela entraîne dans la chaîne de valeur. Si l'on considère la seule Europe, plus de 1 000 lignes d'emballage que nous fournissons seront potentiellement transformées, ce qui se traduit par plus de 20 milliards d'emballages qui devraient être convertis. Tout cela en trois ans, en minimisant l'impact sur les opérations de nos clients, en optimisant l'expérience du consommateur et en contribuant à la fois à la réduction des déchets et à la création d'un emballage carton avec un contenu végétal et recyclé accru. » En option, ces bouchons seront disponibles en plastique issu de ressources végétales. Le premier à être mis sur le marché est le bouchon HeliCap 26 Pro. Il présente un nouveau concept de vissage et de basculement avec une charnière autobloquante, sécurisant la protection du contenu tout en apportant de la praticité pour la consommation à domicile.

Faible teneur en carbone

Parallèlement, Tetra Pak accélère l'expansion de son offre de pailles en papier coudées « afin de garantir l'utilisation de matériaux renouvelables et à faible teneur en carbone dans toute la gamme de solutions d'emballage ». « L'objectif est de répondre à un large éventail de besoins des clients en matière de durabilité sans compromettre la sécurité alimentaire, tout en offrant une expérience de consommation à l'utilisateur final », précise l’entreprise. Lars Holmquist explique qu’« il s'agit d'étapes clés dans notre cheminement vers l'emballage alimentaire le plus durable au monde : un carton entièrement fabriqué à partir de matériaux renouvelables ou recyclés, entièrement recyclable et neutre en carbone ». D’ajouter : « Environ 32% de tous les emballages plastique ne sont pas collectés et le plastique peut mettre des centaines d'années à se dégrader. Nous nous concentrons sur le recyclage dès la conception, en nous engageant à investir environ 100 millions d'euros par an au cours des cinq à dix prochaines années pour développer des solutions d'emballage plus durables. Il s'agit notamment de remplacer les plastiques d'origine fossile et d'éviter les déchets sauvages, ainsi que de maximiser l'utilisation de matériaux renouvelables et d'origine responsable dans nos emballages. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le CFIA donne rendez-vous en juin

Rendez-vous

Le CFIA donne rendez-vous en juin

GL Events attend 1600 exposants du 8 au 10 juin à Rennes. - « En 2021, les retrouvailles ne seront que plus belles ! » : dans la valse à mille temps des annulations et reports des salons et[…]

20/04/2021 | CFIA Rennes 2021
Multivac étiquette les pizzas

Economie circulaire

Multivac étiquette les pizzas

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Economie circulaire

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Plus d'articles