Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Agenda

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,

Le SuperLock se veut une alternative au verre.

Le spécialiste de l'emballage en plastique rigide expose une nouvelle version du pot SuperLock. -

Depuis 2004, Superfos propose, avec le pot SuperLock, une solution de conditionnement des produits alimentaires qui se pose explicitement comme une alternative aux pots en verre. Le fabricant d'emballages en plastique rigides revient maintenant avec la version 5711 dotée d'une haute barrière à l'oxygène du fait d'un complexe associant polypropylène (Pp) et copolymère d'alcool polyvinylique (evoh). Selon Superfos, le pot - operculé - affiche désormais un taux de transfert de l'oxygène (OTR) à l'intérieur du conditionnement de 0,4 pour une date limite de consommation (DLC) portée à 24 mois. Le système d'ouverture et de fermeture avec un couvercle "twist off" reprend la gestuelle associée au verre et un clic sonore signale même au consommateur que le pot est bien refermé. Selon le fabricant, SuperLock peut, du côté de l'industriel, se remplir à chaud et passer en autoclave tandis que, du côté du consommateur, il supporte également le micro-onde, le lave-vaisselle et le congélateur. Sur le plan de l'environnement, Superfos présente son pot comme recyclable, pointe tous les avantages liés à la légèreté du plastique en termes de bilan carbone tandis que la possibilité d'empiler les pots vides permet de diviser le nombre de camions par cinq. La technologie de l'étiquetage dans le moule (IML) permet enfin une décoration à 360 degrés. Le SuperLock concourt aux Trophés de l'Innovation 2010. Organisé par GL Events, le Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (Cfia) se déroule à Rennes (Ille-et-Vilaine) du 9 au 11 mars 2010.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sealed Air et Kuraray partenaires dans les bioplastiques

Sealed Air et Kuraray partenaires dans les bioplastiques

Une quarantaine de millions de dollars vont être investis aux États-Unis pour augmenter la part des polymères d’origine renouvelable dans les conditionnements alimentaires haute barrière. - En juin dernier,[…]

Paccor allège encore ses bouchons

Paccor allège encore ses bouchons

Foodwatch dénonce les fausses promesses de santé

Sécurité sanitaire

Foodwatch dénonce les fausses promesses de santé

Claranor et Thimonnier partenaires dans le Doypack

Claranor et Thimonnier partenaires dans le Doypack

Plus d'articles