Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Spanghero est sanctionné

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Spanghero est sanctionné

L'entreprise de Castelnaudary perd provisoirement son agrément sanitaire dans l'affaire de la viande de cheval. -

Alors que les ramifications européennes du scandale de la viande de cheval vendue à la place du bœuf se dévoilent peu à peu et que des dizaines de milliers de produits ont été retirés des rayons, la première sanction est tombée en France. Spanghero, entreprise de la coopérative Lur Berri, s'est rendu coupable d'une "tromperie économique" et a sciemment trompé Comigel, fabricant et conditionneur de plats cuisinés qui fournit notamment Findus : telle est l'explication avancée par le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon, lors de la conférence de presse du 14 février présentant les résultats de l'enquête initiée suite au scandale. La bonne foi des producteurs roumains, qui affirment avoir expédié de la viande de cheval bien étiquetée, n'est pas remise en cause. En conséquence, l'entreprise qui emploie 360 personnes à Castelnaudary (Aude) s'est vu retirer immédiatement son agrément sanitaire à titre provisoire. Agrément qui pourrait être retiré définitivement selon les résultats des enquêtes approfondies en cours. Spanghero nie toutefois toute malversation et affirme avoir vendu de la viande "réputée" être du bœuf. L'entreprise est, pour autant, soupçonnée d'avoir acheté 42 tonnes de viande de cheval au début de l'année 2013. Au total, elle aurait traité 750 tonnes de viande de cheval donnant lieu à la fabrication de 4,5 millions de tonnes[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Economie circulaire

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Le gouvernement de Giuseppe Conte veut appliquer une remise en caisse de 20% pour réduire les emballages. - Le vrac, en France, c’est un marché d'environ 500 millions d'euros, quelques magasins[…]

23/09/2019 | RéglementationVrac
Une bouteille dans la mer de la consigne

Economie circulaire

Une bouteille dans la mer de la consigne

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Economie circulaire

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Technologie

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Plus d'articles