Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Sappi et HP Indigo partenaires dans l’emballage souple

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Sappi et HP Indigo partenaires dans l’emballage souple

Les substrats en papier barrière du fabricant sud-africain sont désormais compatibles avec les procédés d’impression numérique du constructeur israélien. Les deux entreprises ont travaillé sur des sachets de soupe, en collaboration avec Bossar Packaging et Actega -

Le premier est l’un des principaux fournisseurs de matériaux cellulosiques pour l’emballage souple quand le deuxième est le leader mondial des procédés d’impression numérique pour l’emballage et l’étiquette. Nous avons nommé Sappi et HP Indigo. Les deux entreprises unissent leurs forces pour proposer des substrats qui, tout en répondant aux exigences environnementales et fonctionnelles – notamment en termes de barrière et de scellabilité – peuvent désormais être imprimés sur des presses numériques. Pour mémoire, Sappi travaille depuis dix ans sur des papiers qui, grâce à des vernis et des couchages spéciaux, font barrière aux gaz et à l’humidité tout en pouvant emprunter, dès que l’emballage devient un déchet, les flux de valorisation par recyclage de la filière papetière. Cette solution représente une alternative aux matériaux complexes obtenus par lamination ou contrecollage qui constituaient la norme sur le marché et que les industriels, face aux demandes pressantes des consommateurs, tendent à remplacer. Parce qu’ils peuvent désormais être imprimés sur des machines numériques, les papiers Sappi répondent aussi à l’évolution du marché qui tend vers les petites séries, avec des impressions multiples et différenciées, voire personnalisées, et des délais de livraison plus rapides.

Un sachet pour la soupe

Les deux entreprises ont travaillé sur le Guard Gloss 4-OHG, un papier de Sappi proposé dans un grammage de 91 g/m². HP Indigo a pris en charge le design. L’objectif ? Fabriquer un sachet flowpack à trois soudures de 130 mm x 86 mm pour le conditionnement de soupe en poudre. Les essais ont été réalisés à Barcelone (Espagne), où l’équipementier israélien possède un centre de démonstration. Six designs différents ont été réalisés pour représenter autant de recettes et incluant des données variables. Le papier a été imprimé sur une HP Indigo 6K à laize étroite équipée d’un moteur d’impression déployant la gamme complète des couleurs de HP Indigo, mais également un argent et des encres jaunes invisibles. En fin de process, un vernis à base aqueuse Actega a été appliqué en finition, pour améliorer la résistance de l’impression à la chaleur et aux rayures. Le procédé évite un processus de laminage supplémentaire, tout en garantissant un rendu brillant. Les sachets ont ensuite été produits par Bossar Packaging. L’entreprise, également basée dans la région de Barcelone, est spécialisée dans la conception et la production d’équipements de formage, remplissage et scellage horizontaux pour la fabrication d’emballages souples. Sa participation au projet a permis de s’assurer que les conditionnements pouvaient être correctement fabriqués, mais aussi remplis et soudés.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le CFIA donne rendez-vous en juin

Rendez-vous

Le CFIA donne rendez-vous en juin

GL Events attend 1600 exposants du 8 au 10 juin à Rennes. - « En 2021, les retrouvailles ne seront que plus belles ! » : dans la valse à mille temps des annulations et reports des salons et[…]

20/04/2021 | CFIA Rennes 2021
Multivac étiquette les pizzas

Economie circulaire

Multivac étiquette les pizzas

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Economie circulaire

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Plus d'articles