Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Ritter Sport gère les épaisseurs de ses barres de chocolat avec Schubert

Tiziano Polito
Ritter Sport gère les épaisseurs de ses barres de chocolat avec Schubert

Le producteur de confiseries a investi dans une ligne TLM pour automatiser le regroupement de ses produits dans les boîtes en carton. -

 

Ritter Sport, l’une des marques de barres chocolatées les plus connues outre-Rhin, propose différentes variétés de son produit. Toutes pèsent 100 g, mais comprennent parfois des noisettes, parfois simplement un fourrage praliné, ce qui implique des épaisseurs diverses allant de 1 à 3 mm. Les barres sont emballées sous un sachet flowpack. Le producteur recourait jusque-là à un conditionneur à façon pour les regrouper dans des boîtes en carton, ensuite présentées en linéaire en prêt-à-vendre (PAV). Compte tenu des différences d’épaisseur, celui-ci effectuait l’opération à la main. « Nous voulions optimiser ce processus complexe de manière rentable et durable. C’est pourquoi nous recherchions une solution intégrée, avec une installation capable d’emballer nos tablettes de 100 grammes directement, en fonction du lot approprié, dans le bon carton, par dix, onze, douze ou treize, selon l’épaisseur de la variété », explique Ivo Buncuga, directeur technique.

Sept machines déjà installées 

Ritter Sport a fait confiance à Schubert. Les deux entreprises se connaissent bien. Le producteur de chocolat a déjà investi dans sept installations TLM pour son usine de Waldenbuch (Allemagne). Une huitième installation est donc venue résoudre ces problèmes de regroupement. La nouvelle ligne englobe sous le même bâti une unité de présentation, trois robots F2 pour le montage, le remplissage et la fermeture des cartons, et une unité de retournement logée en aval. En sortie de la flowpack, les tablettes de 100 grammes sont acheminées sur une voie vers la machine Schubert, à une vitesse de 400 unités par minute. En fonction de l’épaisseur de la tablette, une chaîne de groupage effectue ensuite le remembrement du lot convenant au carton, soit dix à treize pièces par carton. 

 

 

Unité de retournement 

Afin de simplifier les opérations de formage du carton et réduire la consommation de matière, Ritter a opté pour un emballage d'une pièce. Auparavant, le prestataire se servait d’une boîte en deux pièces, composée d’un fond et d’un couvercle. Sur la nouvelle ligne, les découpes, disponibles à plat, sont prélevées du magasin, retournées et posées sur le convoyeur, puis transportées jusqu’à la table de groupage. Là, un robot de remplissage F2 place les produits, également à l’envers, dans le couvercle du carton. Ensuite, un autre robot F2 ferme le fond attenant et place le carton dans l’unité de retournement. Celle-ci retourne les cartons à 180 degrés et les dépose enfin sur le convoyeur de sortie.

Trois avantages 

La nouvelle ligne apporte trois avantages. Il est tout d’abord possible d’automatiser les changements de format, y compris lorsque l’épaisseur de la tablette varie, l’opération se limitant à modifier la table de groupage, ce qui peut être effectué rapidement et facilement avec un seul outil. Il est ensuite possible d’économiser 30 % de surface de stockage et autant de carton du fait de l’emploi de ce nouvel emballage d'une pièce.

 

Gerhard Schubert développe des machines d’emballage pour les secteurs de l’alimentaire, des boissons, de la pharmacie, de la cosmétique. La société, qui emploie 1400 personnes, est notamment connue pour ses solutions de regroupement et d’encaissage par le haut (TLM). Ferrero, Nestlé, Unilever font partie de ses clients.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Investissements

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Confronté à un changement d’emballage et à des nouvelles exigences de qualité, le producteur néerlandais de plats préparés a choisi une machine Ishida. - Les détecteurs de[…]

28/05/2020 | Contrôle
Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Technologie

Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

Technologie

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Carnet

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Plus d'articles