Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Arnaud Jadoul
Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Berny, Carbiolice, Outlander Materials et Uzaje vont intégrer la première saison de l'accélérateur foodtech des deux industriels vendéens. -

La sélection a été plus longue que prévu « en raison de la qualité des dossiers ». Et, finalement, Sodebo et Brioches Fonteneau ont retenu quatre jeunes entreprises innovantes, et non deux, pour faire partie de la première saison de l’accélérateur foodtech (ex-Miam) des deux entreprises vendéennes. 20 des 32 candidats avaient d’abord été invités à présenter leurs solutions disruptives autour de l’emballage, des nouveaux conditionnements et des alternatives au plastique. Six d’entre eux – « ceux présentant un intérêt technologique et des perspectives de développement pour nous », indique Samuel Guyomard, le responsable de la recherche et du développement de Sodebo – sont revenus devant un jury. Celui-ci a retenu Berny, Carbiolice, Outlander Materials et Uzaje pour intégrer l’accélérateur et cocréer avec les deux industriels les « emballages de demain » « suivant deux axes principaux, précise Samuel Guyomard : les matériaux alternatifs au plastique d’origine fossile et la gestion de la fin de vie ».

Potentiel de synergie

Berny est une start-up nantaise créée en 2020 qui conçoit des emballages réutilisables et consignés pour les produits de grande consommation. Son ambition est de « remplacer les emballages alimentaires jetables jusque sur les lignes de production ». Carbiolice, déjà bien connu, filiale de Carbios, a mis au point l’additif Evanesto qui rend l’acide polylactique (PLA) compostable à domicile. Outlander Materials est une entreprise néerlandaise fondée en 2019 ; elle a développé un emballage semi-transparent à base de déchets de brassage de bière. Enfin, Uzaje s’est déjà bâti une solide réputation dans le domaine du réemploi des emballages dans les secteurs de la restauration et de la distribution alimentaire. Samuel Guyomard considère que « ces quatre start-up nous amènent à avoir des réflexions différentes et complémentaire. Elles sont arrivées avec des idées et des convictions qui nous permettent de nous projeter véritablement dans une possible collaboration avec elles. Ce qui a penché dans la balance ? Notamment leur niveau de maturité et leur capacité à tester rapidement la solution proposée. » Pour sa part, Christine Fonteneau, directrice générale de Brioches Fonteneau, reconnaît « un vrai coup de cœur pour ces quatre start-up ». « Notre objectif principal avec cet appel à projets était d’être plus vertueux au niveau de l’emballage et je suis certaine que nous allons pouvoir développer pas mal de choses avec elles. Je suis intimement convaincue du potentiel de synergie de ces start-up avec nos deux groupes », commente-t-elle.

Neuf mois de collaboration

Désormais, le programme de collaboration démarre. Pendant neuf mois, les quatre entreprises vont avoir leurs propres parrains et marraines chez les deux industriels, lesquels seront chargés de faciliter les relations entre les entités. Puis chaque start-up aura un « start-up manager » chez Startup Palace, qui pilote l’accélérateur, bénéficiera d’un accompagnement sur mesure, de coachings individuels, de points hebdomadaires ou encore d’ateliers sur le développement de produit ou la communication.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Profession

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Plusieurs syndicats professionnels s’inquiètent à leur tour de l’explosion des coûts de production, dont ceux des emballages, et demandent solidarité et compréhension. - La pénurie de[…]

21/04/2021 |
Le CFIA donne rendez-vous en juin

Rendez-vous

Le CFIA donne rendez-vous en juin

Multivac étiquette les pizzas

Economie circulaire

Multivac étiquette les pizzas

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Plus d'articles