Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Quand Biocoop s'empare de l'emballage...

Henri Saporta
Quand Biocoop s'empare de l'emballage...

Le leader français de la distribution alimentaire biologique et équitable déploie une argumentation confuse dans son clip publicitaire. -

Dans son nouveau film publicitaire diffusé du 17 au 30 septembre 2014 dans 3000 salles de cinéma ainsi que sur le web depuis mai 2014, Biocoop n'y va pas par quatre chemins : l'emballage, c'est très mal et c'est très sale. "Un emballage, ça embellit tout sauf la planète", explique doctement le leader français de la distribution alimentaire biologique et équitable, qui a fait du recours au vrac sa signature. Confondant allègrement le suremballage qui "produit des tonnes de déchets" et l'emballage "qui prend soin du produit" et le rend "parfois même sympathique" tout en omettant de citer le préemballage, Biocoop arrive même à faire pousser des arbres grâce à la suppression des caisses en carton. Un argument que les associations de protection de l'environnement n'osent plus utiliser… Conçu par l'agence parisienne Fred & Farid, ce clip publicitaire repose, selon ses concepteurs, sur le "data-telling", une technique qui consiste à mettre en scène des faits et des données. Pour Patrick Marguerie, directeur de la communication de l'enseigne depuis octobre 2013, “plus qu’une campagne de communication, Biocoop lance une campagne d’information, où les faits et les actes de Biocoop parlent d’eux-mêmes. Pour laisser au consommateur son libre-arbitre, en lui délivrant l’information dont il a besoin et en le laissant juge de ce qu’il doit faire.” Le plus étonnant est qu'une séquence montre des aliments vendus en vrac versés dans un récipient qui ressemble furieusement à un… emballage. Comme quoi "un emballage, c'est toujours important". Vous avez dit confus ?

 

         

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Investissements

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Confronté à un changement d’emballage et à des nouvelles exigences de qualité, le producteur néerlandais de plats préparés a choisi une machine Ishida. - Les détecteurs de[…]

28/05/2020 | Contrôle
Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Technologie

Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

Technologie

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Carnet

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Plus d'articles