Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

,
La Direction générale de la santé et de la protection des consommateurs a publié son rapport sur l’année 2008. -

Risques pathogènes, présence d’allergènes, contrôles sanitaires insuffisants : tels sont les principaux défauts relevés sur les denrées alimentaires en Europe. Du moins ceux qui impliquent une notification d’alerte et, le cas échéant, une procédure de retrait du produit d’après le rapport que la Direction générale de la santé et de la protection des consommateurs publie pour l’année 2008. Les défauts liés au conditionnement, ne représentent que 1% des notifications selon l’ organisme dépendant de la Commission Européenne. Pour mémoire, la notification d’alerte n’est relayée auprès des Etats-Membres que lorsqu’un produit présente un risque sérieux et qu’une action rapide est requise. Les défauts constatés concernent des fruits et légumes, des produits carnés et, en moindre mesure, du poisson. Le même rapport fait état des procédures d’information . A la différence des alertes, celles-ci n’impliquent pas une action rapide auprès des Etats-Membres. Là aussi les défauts liés au conditionnement ne concernent que 1% des cas. Ce pourcentage monte à 4% si l'on considère les défauts liés à l’étiquetage. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lacroix investit en Bourgogne

Lacroix investit en Bourgogne

Le groupe jurassien d’emballages alimentaires investit près de 20 millions d’euros dans une nouvelle usine à Branges (Saône-et-Loire). - Du bois rue des Peupliers, cela ne s’invente pas ! À[…]

18/01/2019 | BoisInvestissement
Tetra Pak personnalisera en numérique

Tetra Pak personnalisera en numérique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Nestlé vise la neutralité plastique

Nestlé vise la neutralité plastique

Plus d'articles