Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Nesquik passe au sachet en papier

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Nesquik passe au sachet en papier

Le sachet en papier devrait permettre de supprimer 20 tonnes de plastique.

© Nestlé

Nestlé délaisse sa boîte iconique en plastique au profit d’un emballage issu de matières renouvelables. -

 

Abandonner l’économie linéaire pour passer à l’économie circulaire : Nestlé, comme d’autres grandes marques, s’engage en faveur de l’environnement, ce qui n’est pas sans conséquences sur sa stratégie packaging. Le groupe suisse, qui a déjà fait plusieurs annonces sur ce sujet, veut privilégier les matériaux d’origines renouvelables au dépens des plastiques, issus du pétrole, et, lorsque cela n’est pas possible, favoriser le recyclage, la réutilisation et l’emploi de polymères issus de plantes... « à condition qu'elles ne soient pas destinées à l’alimentation, comme la canne à sucre et le maïs », précise Jean-Manuel Bluet, directeur du développement durable de Nestlé France. De poursuivre : « Nous voulons aussi supprimer les plastiques qui présentent un mauvais profil environnemental, comme le polychlorure de vinyle (PVC) et ceux qui ne se recyclent pas ou pas assez bien comme les complexes ».

Barrière à l'humidité 

La boîte iconique de Nesquik (en photo ci-contre) va faire les frais de cet « aggiornamento ». Exit donc le contenant en polyéthlène haute densité (PEhd), operculé et "couverclé", et place à un sachet form-fill-seal (FFS) constitué de papier à 97%, les 3% restants étant représentés par un matériau barrière afin de protéger la poudre chocolatée de l’humidité. « Nos choix en matière d’environnement ne doivent pas et ne devront jamais compromettre la conservation. La qualité de nos produits et la sécurité des consommateurs sont deux points non négociables », assure Suzanne Manet, en charge de la division chocolats du groupe. D’un format de 168 g, le sachet sera produit et rempli dans une usine hongroise. Il aura fallu neuf mois à peine au géant suisse pour le développer. Nestlé en a profité pour rénover sa recette et changer la dénomination du produit en accolant la mention "All Natural" à la marque. « Le sucre raffiné a été remplacé par du sucre de canne, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Economie circulaire

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Le gouvernement de Giuseppe Conte veut appliquer une remise en caisse de 20% pour réduire les emballages. - Le vrac, en France, c’est un marché d'environ 500 millions d'euros, quelques magasins[…]

23/09/2019 | RéglementationVrac
Une bouteille dans la mer de la consigne

Economie circulaire

Une bouteille dans la mer de la consigne

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Economie circulaire

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Technologie

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Plus d'articles