Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Multivac ou l’éloge du “Mittelstand”

Henri Saporta

Sujets relatifs :

Multivac ou l’éloge du “Mittelstand”

Le nouveau centre logistique de Wolfertschwenden est complètement automatisé.

Le spécialiste du thermoformage est une entreprise de taille intermédiaire typique du tissu industriel allemand. -

Fort d’un chiffre d’affaires de 952 millions d’euros en 2016, en progression de 7,1% par rapport à 2015, l’Allemand Multivac se prépare à franchir le milliard d’euros en 2017. Pour Christophe Charoy, le patron de la filiale française du leader mondial du thermoformage, la croissance continue de l’entreprise s’explique par le fait que Multivac est un parfait représentant du “Mittelstand” allemand, ce puissant réseau d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) qui porte la réussite économique de nos voisins d’outre-Rhin. Parmi les caractéristiques qui font le succès du “Mittelstand”, Christophe Charoy cite naturellement le rôle essentiel de l’apprentissage. “Nous formons une centaine d’apprentis dans tous les compartiments de l’entreprise, pas seulement à la production. Nous sommes ainsi en progression sur tous les fronts simultanément”, explique le chef d’entreprise. Alors que l’impôt sur la fortune (ISF) revient régulièrement au cœur des débats français, la fiscalité légère appliquée lors des transmissions explique en partie la pérennité des entreprises allemandes. 

 

80 antennes

Avec une activité réalisé à 80% hors du pays, Multivac, fort de 5 000 salariés, est aussi un excellent exemple de la capacité allemande à se développer à l’international. Le constructeur compte 80 antennes dans le monde, y compris sur le continent africain. L’Ouzbékistan, la République dominicaine, la Malaisie, la Thaïlande, le Guatemala et le Panama ont récemment complété le maillage du globe tandis qu’une nouvelle plate-forme de ventes et de services a vu le jour à Charlotte (Caroline du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Lacroix investit en Bourgogne

Lacroix investit en Bourgogne

Le groupe jurassien d’emballages alimentaires investit près de 20 millions d’euros dans une nouvelle usine à Branges (Saône-et-Loire). - Du bois rue des Peupliers, cela ne s’invente pas ! À[…]

18/01/2019 | BoisInvestissement
Tetra Pak personnalisera en numérique

Tetra Pak personnalisera en numérique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Nestlé vise la neutralité plastique

Nestlé vise la neutralité plastique

Plus d'articles