Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

MM Packaging France investit dans la dernière Heidelberg XL 145

Tiziano Polito
MM Packaging France investit dans la dernière Heidelberg XL 145

La ligne a été installée il y a quelques semaines dans l'usine de Monéteau (Yonne).

Satisfait de son premier achat, en 2010, le fabricant d’emballages en carton plat remplace sa presse offset par une nouvelle machine, quasi identique, en bouclant un plan d’investissement de 15 millions d’euros. - 

 

Il existe des marques et des modèles de voitures connus pour leur fiabilité dans le temps… Dans les machines d’impression, c’est un peu la même chose. En investissant, en 2010, dans une ligne offset 6 couleurs Heidelberg XL145, MM Packaging France était sûr de faire le bon choix pour son site de Monéteau, situé au nord d’Auxerre (Yonne). Onze ans après, non seulement le fabricant d’emballages en carton ne regrette pas, mais il persévère en remplaçant sa presse par une nouvelle, de même modèle, dotée de 7 couleurs (ci-dessous), avec contrôle en ligne avec spectromètre, repérage et stabilité d’encrage pour une vitesse de pointe de 18 000 feuilles par heure. Il s’agit, pour la chronique, de la dernière XL 145 produite par Heidelberg qui a décidé, l’an dernier, d’abandonner la fabrication de machines grand format pour ce segment.

700 millions de tours

« Nous étions, en 2010, le premier client en France et nous serons, onze ans après, en 2021, le dernier client à acheter cette machine » remarque Dieter Allitsch qui dirige l’usine de Monéteau. Et de poursuivre : « Nous en sommes très satisfaits, elle a produit sept jours sur sept, parfois 24 heures sur 24 pendant onze ans sans jamais discontinuer. Je crois qu’il s’agit de la 145 qui a le plus tourné dans le monde avec près de 700 millions de tours au compteur ». MM Packaging, qui possède trois lignes offset sur son site bourguignon, dont deux Koenig & Bauer, a investi dans cette machine pour faire face à une demande qui ne cesse de progresser.

L’usine produit des emballages pour l’agroalimentaire, des étuis pour céréales, biscuits, glaces, plats cuisinés essentiellement, mais s’ouvre progressivement à d’autres marchés profitant de la désaffection du public pour l’emballage plastique. « Nous avons beaucoup de demandes dans les fruits et légumes, par exemple dans les tomates cerise ou les fraises, où la barquette carton tend toujours plus à remplacer celle en plastique », précise Dieter Allitsch.

Carton barrière

D’ailleurs, avec Green Peel Packaging, le fabricant s’apprête à lancer sur le marché un nouveau carton, barrière aux graisses et à l’humidité, pour le conditionnement sous vide. Bref, les perspectives ne manquent pas… MM Packaging France semble en tout cas bien préparé à ces défis. La XL 145 vient boucler un cycle d’investissements de 15 millions d’euros au cours des derniers 24 mois qui a conduit, entre autres, le groupe d’origine autrichienne à installer dans l’usine de Monéteau une Bobst Mastercut, pour la découpe de carton, une MK pour la dorure, et à réaliser plusieurs travaux de modernisation du site. 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Faerch prend pied aux Etats-Unis

Acquisitions

Faerch prend pied aux Etats-Unis

Le fabricant danois d’emballages alimentaires en plastique acquiert MCP Performance Plastic. - Jusqu’à présent implanté uniquement en Europe, le danois Faerch franchit l’Atlantique. Il annonce la reprise de[…]

20/07/2021 | PlastiquesBarquettes
Jindal lance des emballages souples en rPP

Economie circulaire

Jindal lance des emballages souples en rPP

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

Investissements

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

De la cellulose moulée pour les œufs durs

Innovation

De la cellulose moulée pour les œufs durs

Plus d'articles