Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Marisol Touraine opte pour Nutri-Score

Marisol Touraine opte pour Nutri-Score

Ce dispositif a été proposé dès 2014 par l'épidémiologiste Serge Hercberg, président du Plan national nutrition santé (PNNS).

L’étiquetage nutritionnel va se déployer en France. -

Est-ce le dernier acte du feuilleton de l’étiquetage nutritionnel, au moins en France ? Au terme de l’expérimentation menée par le Fond français pour l’alimentation et la santé (FFAS) durant dix semaines dans 60 magasins et en dépit de toutes les critiques et polémiques, c’est finalement le système d’information nutritionnelle (SIN) Nutri-Score à cinq couleurs dit "5C" que Marisol Touraine a retenu. “Avec la loi de modernisation de notre système de santé, j’ai donné une impulsion forte en faveur de la prévention et de la lutte contre les inégalités de santé. La nutrition est un déterminant majeur de la santé, pour le surpoids, l’obésité et le diabète notamment, mais aussi certains cancers et les maladies cardiovasculaires. Elle est aussi un profond marqueur des inégalités sociales de santé : le risque d’obésité pour les enfants d’ouvriers est près de cinq fois plus élevé que pour les enfants de cadre. Aujourd’hui, nous franchissons une étape majeure : pour la première fois, l’intérêt d’un logo nutritionnel et l’efficacité du logo Nutri-score sont démontrés”, souligne la ministre des Affaires sociales et de la Santé dans un communiqué officiel en date du 15 mars. Sont concernés “tous les aliments bruts, préparés, industriels, emballés et plats de restauration collective” à l’exclusion des produits du terroir. Le SIN s’ajoute au règlement °1169/2011 adopté le 25 octobre 2011 par le Parlement européen relatif à l’information du consommateur dit "Inco".

 

Surcharge pondérale

Selon le ministère, 15 % des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Lacroix investit en Bourgogne

Lacroix investit en Bourgogne

Le groupe jurassien d’emballages alimentaires investit près de 20 millions d’euros dans une nouvelle usine à Branges (Saône-et-Loire). - Du bois rue des Peupliers, cela ne s’invente pas ! À[…]

18/01/2019 | BoisInvestissement
Tetra Pak personnalisera en numérique

Tetra Pak personnalisera en numérique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Carrefour retrace aussi l’origine de ses produits en Belgique

Nestlé vise la neutralité plastique

Nestlé vise la neutralité plastique

Plus d'articles