Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

LSDH et Paprec s’associent dans le recyclage du PET opaque

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
LSDH et Paprec s’associent dans le recyclage du PET opaque

Granules de PET opaque régénéré dans l'usine FPR de Limay (Yvelines).

Les deux groupes créent une filière en boucle fermée pour produire de nouvelles bouteilles de lait. -

« Nous pourrions nous détester », lance Emmanuel Vasseneix, le président de la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH), à l’adresse de Sébastien Petithuguenin, le directeur général de Paprec recyclage. Pourquoi ? À cause de l’absence de communication entre les parties prenantes du polyéthylène téréphtalate (PET) opaque, qui a abouti fin 2016-début 2017 à une impasse. Mais les deux dirigeants se sont retrouvés sur leur engagement responsable et ont souhaité « traiter le problème plutôt que le subir », explique Sébastien Petithuguenin.

 

Boucle fermée

Les deux groupes, l’un qui produit du lait conditionné en bouteilles en PET, l’autre qui peut les recycler, ont ainsi décidé de s’allier pour mettre au point une filière de recyclage en boucle fermée de ces plastiques. L’objectif : fabriquer de nouvelles bouteilles de lait en PET opaque recyclé. Ils créent une société commune dédiée à cette activité, baptisée provisoirement B2B4milk et détenue à parts égales. Ils viennent par ailleurs de répondre, en partenariat avec Carrefour, à l’un des appels à projet lancés par Eco-Emballages pour la création d’un pilote permettant de valider la viabilité technique et économique de cette initiative à l’échelle nationale. Le distributeur compte en effet proposer à ses clients du lait à sa marque avec ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Aptar rejoint le réseau Circular Economy 100 de la Fondation Ellen MacArthur

Aptar rejoint le réseau Circular Economy 100 de la Fondation Ellen MacArthur

Le fabricant d’emballages souhaite participer à la création de nouveaux marchés où le plastique ne devient jamais un déchet. – Déjà signataire de l’engagement mondial pour une[…]

Dernière étape pour la directive Sup

Profession

Dernière étape pour la directive Sup

Quand le sucre part en morceaux…

Profession

Quand le sucre part en morceaux…

Mondini et Micvac étendent leur collaboration

Mondini et Micvac étendent leur collaboration

Plus d'articles