Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

Les Verallia Design Awards rencontrent leurs lauréats

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Les Verallia Design Awards rencontrent leurs lauréats

© Verallia

Après une édition 2020 marquée par une remise de prix à distance, le concours de design a pu tenir une véritable cérémonie. Six projets ont été primés par les Verallia Design Awards le 2 juillet. –

Masqués, mais bien présents. Les lauréats de la douzième édition des Verallia Design Awards ont été dévoilés le 2 juillet. Le concours étudiant de design du verrier français a pu remettre en présentiel ses prix aux six projets vainqueurs. Cette année, la thématique autour de laquelle ont travaillé les candidats les a poussés à réinventer le verre au format solo. Ainsi, 170 dossiers ont été déposés par 270 étudiants ou jeunes diplômés. Un jury d’experts du secteur s’est penché sur les 32 meilleures réalisations pour en couronner quatre. Le palmarès se complète d’un coup de cœur de la marraine du jury, Laura Cambon, artisane à Bordeaux, qui travaille le verre pour en faire des panneaux, des vases et des luminaires et d'un prix spécial « Offrez-lui un contenant en verre ».

 « Sur les contenances pour une consommation individuelle, l’offre en verre est restreinte et plutôt traditionnelle, explique Axel Guilloteau, le directeur commercial et marketing de Verallia France. En tant que leader de l’industrie du verre, nous avons aussi ce rôle à jouer en proposant des formats adaptés pour une consommation responsable. »


Les lauréats 2021 entourés d'Axel Guilloteau, directeur commercial et marketing de Verallia France (à gauche) et d'Olivier Rousseau, directeur général de Verallia France.

Prise en main de l'emballage

Dans la catégorie « vins tranquilles et effervescents », le projet Solitarius de Léonard Laudet (ESDMAA) a été récompensé. Son design s’inspire d’un verre retourné avec une épaule effacée et un fond de bouteille plus épais évoquant le verre à pied. Laura Stelz, de l’Institut Sainte-Geneviève, a remporté la catégorie « bières, eaux et boissons non alcoolisées » avec Bombe sanguine. L’objectif était d’apporter une alternative en verre aux bouteilles disponibles pour la consommation vrac des jus d’orange. L’arrondi de l’emballage est tronqué pour apposer une étiquette où inscrire les informations relatives au produit.

Solitarius de Léonard Laudet. Bombe sanguine de Laura Stelz.


Single Whisky a remporté la catégorie « spiritueux ». La bouteille d’Arnaud Grihl (ESAAT) de 33 cl est emboîtée dans un verre avec un système de joint scellé par un film. Le dispositif permet d’offrir un moment de dégustation tout en élégance. Côté alimentaire, le pot Wingsi de Inès Lupia (IUT Avignon) a été désigné lauréat. Il s’adresse aux fabricants de glaces et comporte des ailettes sur les côtés pour éviter de ressentir le froid lorsque l’emballage est pris en main. À l’inverse, le concept permet également de protéger de la chaleur lorsqu’il conditionne des produits chauds.

Single Whisky d'Arnaud Grihl. Wingsi d'Inès Lupia.


Laura Cambon a été séduite par le projet Terre à TER de Clara Uzunovic et Roksana Beraud (Ensaama). Les deux étudiantes ont imaginé un format pour se désaltérer lors d’un voyage en train tout en réduisant sa production de déchets. Ses côtés plats facilitent le stockage, la consigne, mais aussi le réemploi dans les gares. Enfin, le prix spécial est revenu à Nastassia Erhel (HEAD-HESG) et sa bouteille Éclat lacté. Afin de faire découvrir les laits végétaux, la lauréate a voulu les sortir des briques. Le format ovale reprend le volume d’une graine ou d’une coque. Les 25 cl contenus correspondent à une quantité versée dans les céréales le matin ou dans deux cappuccinos. Un moyen de découvrir une alternative alimentaire en évitant toute forme de gâchis.

Terre à TER de Clara Uzunovic
et Roksana Beraud.
Éclat lacté de Nastassia Erhel.

De nouvelles industrialisations à prévoir

Après la remise des prix, les lauréats de la précédente édition ont également reçu leur prix. En pleine pandémie de Covid, la cérémonie 2020 avait dû se tenir en numérique. Une attention qui a permis de remettre à l’honneur les projets récompensés l’an dernier. Olivier Rousseau, le directeur général de Verallia France, est ensuite revenu sur le succès année après année du concours. Le responsable a même confié qu’un troisième projet industriel allait voir le jour en fin d’année. Depuis la création des Verallia Design Awards, deux créations étudiantes ont déjà été commercialisées. Pour l’heure, les équipes du verrier sont en train de finir le développement produit.


Les lauréats 2020 ont également pu participer à une cérémonie de remise des prix en présentiel.

Et pour miser sur de futures belles histoires, Olivier Rousseau a présenté la thématique de la prochaine édition. Le treizième concours sera consacré au verre sans modération, où les étudiants devront s’inspirer des « NoLo » : les nouvelles boissons sans alcool ou peu alcoolisées qui s’appuient avant tout sur leur packaging pour se démarquer. « C’est une tendance de plus en plus présente avec une vraie demande, a déclaré le directeur général de Verallia France. Aujourd’hui, le sans-alcool représente déjà 7 % du rayon bières », a-t-il avancé avant de conclure sur le prix spécial : « Imaginez l’emballage en verre des JO 2024 de Paris ». Un sujet pour lequel les clients de Verallia se montrent particulièrement friands avec une véritable volonté de commercialiser des produits spécifiques à l’occasion de cet événement. « Nous avons déjà des clients qui veulent être dans le jury, a précisé Olivier Rousseau. Les étudiants vont proposer des projets en 2022, il y aura donc deux ans pour que les clients s’en saisissent et développent leurs produits. » L’ouverture des inscriptions au concours aura lieu le 7 septembre et les candidatures devront être déposées avant le 3 avril 2022.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Acquisitions

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Le fabricant norvégien d’emballages de boisson en carton renforce son outil industriel en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. - Elopak présente l’opération comme un renforcement de sa présence sur des[…]

15/10/2021 | BoissonsComplexe
Tosca élargit son offre aux produits carnés

Stratégie

Tosca élargit son offre aux produits carnés

L’information sur le BPA dans le collimateur

Profession

L’information sur le BPA dans le collimateur

Paris bannit le plastique de ses cantines

Réglementation

Paris bannit le plastique de ses cantines

Plus d'articles