Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Les plastiques se mettent au vert

ARNAUD JADOUL
Emballage 2006 a fermé ses portes le 24 novembre dernier. Voici, en première partie, un aperçu des évolutions présentées dans le domaine des nouveaux matériaux pour l'agroalimentaire.

V éritable prise de conscience ou simple effet de mode ? Pour les fabricants de films et d'emballages alimentaires, l'heure est à « l'écologiquement correct » et aux biopolymères, malgré certaines difficultés d'approvisionnement. « C'est le principal sujet sur lequel nous sommes consultés », confirme-t-on chez BASF. Le chimiste allemand complète d'ailleurs son offre avec Ecovio, un mélange à 55 % d'Ecoflex - un plastique biodégradable du groupe - et à 45 % d'acide polylactique (PLA). Il est prêt à l'emploi pour l'extrusion de films tissés ou de sacs-poubelle, ou peut servir à assouplir ou durcir des formulations d'Ecoflex ou de PLA. L'anglais Stanelco propose le Starpol 2000, un film opaque biodégradable et compostable, de 20 à 100 microns d'épaisseur, destiné au thermoformage comme à l'injection, et le Starpol Wrap 100, similaire à certains papiers, résistant à l'humidité et aux graisses, pour les marchés de la pâtisserie et de la restauration rapide.

Les applications se multiplient aussi. ANL Plastics, pionnier dans le domaine, transforme le PLA ou le Plantic, selon les exigences des produits, en particulier les limites thermiques requises. Le belge produit ainsi des blisters et des calages de chocolats et biscuits.

Europlastiques a conçu la gamme Eurobio de bols et barquettes injectés, barrières aux gaz, aux UV et à la vapeur d'eau, et operculables, pour les produits à durée de vie courte, sans traitement thermique.

Eco-conception

Decorative Sleeves présente des manchons en PLA. Avantage : la rétraction se fait à des températures plus basses et demande moins d'énergie. Le spécialiste du souple refermable Flexico lance les sachets Biopryl. Parmi eux, un sachet oxo-biodégradable, en polyéthylène (PE) ou polypropylène (PP) lié à un additif biodécomposable, imprimable avec des encres à l'eau et qui peut être doté d'un zip à pression Minigrip, lui-même biodégradable. De son côté, Plastique RG fournit aussi des pots ou barquettes oxo-biodégradables et travaille sur de nouveaux produits ou concepts monomatière 100 % recyclables. Il suit là la voie de l'éco-conception, un autre moyen de mieux respecter l'environnement, qui se traduit également par une réduction du poids ou du volume des emballages et/ou des déchets qu'ils génèrent. Tergal Industries s'inscrit dans cette démarche avec le LacPET (lire supplément 805 de septembre 2006), un monocouche qui permet de réaliser des bouteilles injectées-soufflées aux formes plus libres et sans opercule. Première application en France dans le lait, sans doute au printemps 2007. Pour les adeptes des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET), le nouveau col allégé 28 mm PCO 1881 apporte un gain de poids de 26 à 40 %. Auquel Bericap ajoutera dès février une économie de résine de 20 % avec ses bouchons à vis 1-pièce SuperShorty. Soit plus de 2 millions d'euros au total pour chaque tranche de 1 milliard de cols ! L'éco-conception est aussi le credo de CGL Pack à travers l'optimisation des produits, la réduction des épaisseurs, le recours aux monomatériaux : sur la barquette thermoformée Absorpack, pour retenir les exsudats de viande, des alvéoles remplacent le buvard, et le plateau de présentation du roquefort Gabriel Coulet pèse moitié moins que les standards du marché. Même les constructeurs de machines s'y mettent : les concepts d'emballages secondaires Geopak et Frizzpack de Cermex associent carton plat et film - fourni par Ceisa - pour le stockage au réfrigérateur de packs de canettes ou de bouteilles, et pour une ouverture et une accessibilité aux produits améliorées. Cermex annonce une diminution des coûts de 60 à 75 % par rapport à la solution Fridgepack et une forte réduction des déchets. Autant d'initiatives dans un champ des éco-emballages qui n'en est qu'à ses balbutiements.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Economie circulaire

Les produits en vrac vont coûter moins cher en Italie

Le gouvernement de Giuseppe Conte veut appliquer une remise en caisse de 20% pour réduire les emballages. - Le vrac, en France, c’est un marché d'environ 500 millions d'euros, quelques magasins[…]

23/09/2019 | RéglementationVrac
Une bouteille dans la mer de la consigne

Economie circulaire

Une bouteille dans la mer de la consigne

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Economie circulaire

Total Corbion PLA décline les applications dans l’alimentaire et les boissons

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Technologie

Ishida rend ses trieuses plus résistantes

Plus d'articles