Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Les conserveurs de poisson s’engagent avec Gestes propres

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

,
Les conserveurs de poisson s’engagent avec Gestes propres

La profession participe à la mobilisation pour la lutte contre les déchets marins. -

Les conserves de poisson ont le vent en poupe et sont bien perçues par les Français. D’après la nouvelle enquête réalisée début mai par CSA pour le Syndicat français des conserveries de poissons, leur taux de pénétration est aujourd’hui de 84%, soit huit points de plus par rapport à la précédente étude de 2016. En outre, 76% des consommateurs estiment qu’elles présentent un bon rapport qualité/prix. Cela explique sans doute, au moins en partie, les bonnes performances commerciales de ces produits : si les ventes pour la consommation à domicile sont restées stables en 2018, avec près de 111 000 tonnes, elles ont augmenté de 2,8% en valeur pour atteindre 995 millions d’euros.

Concours

Dans ce contexte, les conserveurs poursuivent leurs actions dans le domaine du développement durable. Ils sont déjà engagés dans la gestion responsable des océans et de la ressource : ils utilisent des matériaux « recyclables à l’infini » - le métal en premier lieu et le verre - pour leurs conditionnements, font transformer les huiles de friture usagées en biocarburant, recycle les eaux usées par méthanisation… Ils se mobilisent également pour lutter contre les déchets marins, dont 80% proviennent de la terre, et qui mettent en danger la faune aquatique.

Ainsi leur syndicat vient-il d’adhérer à Gestes propres pour participer à la sensibilisation des citoyens aux déchets sauvages. En outre, la nouvelle campagne de l’association attirera particulièrement l’attention sur les déchets qui finissent en mer. Ces industriels s’associent aussi à l’opération « Je navigue, je trie », déployée cet été dans une cinquantaine de ports de plaisance  en France, en Italie et à Monaco. Enfin, les conserveries ont décidé de lancer un concours afin de sensibiliser le grand public aux conséquences des déchets sauvages pour les océans. En septembre prochain, les consommateurs qui le souhaitent pourront créer des vidéos, des montages photographiques, des animations numériques, d’un format de 30 secondes à 1 minute, diffusable sur les réseaux sociaux. Les réalisations, présélectionnées par un jury, seront soumises au vote du public qui déterminera les gagnants début 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cenpac accélère dans l’alimentaire

Cenpac accélère dans l’alimentaire

Le distributeur lance « des emballages écoresponsables ». - Cenpac a réalisé un chiffre d'affaires de 126 millions d'euros en 2018, soit une hausse de 4% par rapport à 2017. La[…]

L’écorce d’orange peut emballer d’autres aliments

L’écorce d’orange peut emballer d’autres aliments

Cama progresse et investit

Cama progresse et investit

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Concours

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Plus d'articles