Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Les barquettes

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

, ,
Multifonctionnelle et attractive : telle doit être la barquette, dont les applications sont dans leur très grande majorité dédiées au secteur alimentaire solide.

O utre la protection basique et les contraintes logistiques, les barquettes remplissent aujourd'hui une multitude de fonctions : installation et présentation en linéaire, conservation accrue par injection de gaz, cuisson dans l'emballage, réchauffage chez le consommateur, au four traditionnel ou au micro-ondes, congélation... La barquette sert aussi de vaisselle jetable. Chaque matériau d'emballage a sa carte à jouer, pour revendiquer l'une ou l'autre de ces qualités. Quoi qu'il en soit, le plastique est évidemment ultra-majoritaire parmi les barquettes alimentaires. Il constituera cette année environ 87 % des barquettes alimentaires vendues en France, selon la très intéressante étude sur le marché des barquettes alimentaires du Marketing Research for Industry, qui constatait un marché de 11,3 milliards de barquettes alimentaires en 2001, et table sur une croissance de 7 % par an environ jusqu'en 2006. L'aluminium représentera en 2004 environ 7 % des volumes, en stagnation, le carton 5,6 % et le bois 0,6 %. Le plastique devrait confirmer sa domination, avec une croissance annuelle entre 7 et 9 %.

Atmosphère modifiée

Thermoformées à partir de films pour les contenances modérées dans 75 % des cas, injectées pour plus de rigidité ou, plus rarement, moulées, les barquettes en matière plastique sont dynamisées par les modes de vie nomades, le prêt-à-consommer, l'individualisation des repas, mais aussi par la recherche de durées de conservation allongées et par la méfiance des consommateurs vis-à-vis des additifs conservateurs. Ces deux derniers points concourent au développement des barquettes sous atmosphère modifiée. Constituant le quart des barquettes en plastique, le polystyrène expansé reste très apprécié pour les articles de boucherie, en raison de ses propriétés isothermes et de sa rigidité. Ceci malgré un encombrement et, partant, des coûts de transport élevés. Le polypropylène est promis à une forte progression, notamment grâce à sa faculté à passer au micro-ondes. Une qualité largement exploitée ces temps-ci par le marché des plats préparés. Sa part devrait doubler entre 2001 et 2006, où il pourrait constituer 14 % des barquettes en plastique. Pour la vente à emporter, les clients attendent des barquettes de salades ou de plats cuisinés une étanchéité totale, ce qui est le cas de nombreuses barquettes industrielles. C'est depuis peu possible, pour les barquettes traiteur en polypropylène remplies à la demande, grâce à une machine de comptoir semi-automatique, fournie par Sipaldis notamment. Le plastique autorise, en outre, une grande liberté de forme, favorable à la personnalisation. Ainsi Nutri Pack a-t-il développé une barquette en forme de barque, prévue pour contenir une salade aux fruits de mer.

Couleurs et décors

Côté décoration, l'In Mould Labelling (IML), pour la margarine ou le fromage par exemple, se développe, tout comme la coloration dans la masse. Les barquettes noires, courantes sur les marchés anglo-saxons, se développent en France. Le carton progresse. Il vient, dans certains cas, concurrencer l'aluminium, en offrant des possibilités croissantes de cuisson dans l'emballage. Très en vogue, la barquette en bois ne représente encore qu'une infime partie du marché, mais se positionne désormais comme un emballage très qualitatif. Renversement de situation pour les emballages en bois qui étaient, voici quelques années encore, banalisés. Il capitalise aujourd'hui sur son côté traditionnel, pour s'adresser aux produits du terroir et de la gastronomie, conforté en cela par de nouvelles techniques d'assemblage. Couture ou collage remplacent avantageusement les agrafes, et la barquette en bois sert de moule de cuisson du pain chez Panibois, ou encore d'emballage de présentation pour des saucisses.

Guide d'achat : Les barquettes (tableau : voir PDF)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Scapmarée veut innover dans la marée

Economie circulaire

Scapmarée veut innover dans la marée

La centrale d’achat d'E. Leclerc organise un concours d’innovation. - Coopérative d’achat des produits de la mer du distributeur E. Leclerc, Scapmarée lance son premier concours de création[…]

18/09/2019 | Concours
Sans gluten, mais avec datura

Sécurité sanitaire

Sans gluten, mais avec datura

L'e-commerce et les solutions durables portent les emballages pour l’agroalimentaire

Profession

L'e-commerce et les solutions durables portent les emballages pour l’agroalimentaire

Le verre renoue avec la croissance

Profession

Le verre renoue avec la croissance

Plus d'articles