Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Décryptage

Les affaires reprennent chez Ishida

Tiziano Polito
Les affaires reprennent chez Ishida
Toujours plus orienté vers les lignes complètes, le constructeur de machines de conditionnement enregistre une hausse de son activité au premier trimestre 2010. -

 

Après un exercice 2009 placé sous le signe de la stabilité – le chiffre d’affaires, à 68 millions de livres sterling (75 millions d’euros), n’a pas varié par rapport à 2008 –, Ishida Europe enregistre un nette reprise de l’activité en ce début de 2010. « Les commandes de peseuses associatives ont progressé de 50% sur les trois premiers mois de l’année, c’est un excellent début », se félicite Paul Griffin, directeur de la société, filiale du groupe japonais éponyme. Basé à Birmingham, au Royaume-Uni, Ishida Europe rayonne sur une vaste territoire allant des rives de l’Atlantique à la Volga, d’Ouest en Est, et des côtes de la Scandinavie jusqu’à celles de l’Afrique du Sud sur l’axe Nord-Sud. La filiale française, basée à Roissy (Val d’Oise), qui emploie 23 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, fait partie des quinze filiales qui dépendent de cette plate-forme.

Machines de conditionnement. Initialement créé pour fournir des services et des pièces détachées aux clients européens, le site de Birmingham est progressivement devenu un centre de développement technologique et de production. Près de 80% des machines vendues en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, y sont produites. « Auparavant, tout venait du Japon. Maintenant, seuls quelques composants ‘stratégiques’ tels que les jauges de contraintes ou les cartes électroniques nous viennent des usines d’Asie. Le reste est fabriqué sur place, grâce à un important réseau de sous-traitance », explique Torsten Giese, responsable marketing. Dans cette usine, qui compte quelque 200 salariés, l’activité ne faiblit pas. Surtout depuis que le groupe qui a bâti sa renommée sur les peseuses associatives a commencé à se diversifier dans les machines de conditionnement. Tout commence en 1998. C’est au cours de cette année, et suite « aux demandes insistantes de l’un de ses clients », qu’Ishida lance Apex, une gamme d’ensacheuses verticales form-fill-seal (FFS) dédiées à l’univers du snack. « Nous avons réussi à développer une gamme de machines très[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Acquisitions

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Le fabricant norvégien d’emballages de boisson en carton renforce son outil industriel en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. - Elopak présente l’opération comme un renforcement de sa présence sur des[…]

15/10/2021 | BoissonsComplexe
Tosca élargit son offre aux produits carnés

Stratégie

Tosca élargit son offre aux produits carnés

L’information sur le BPA dans le collimateur

Profession

L’information sur le BPA dans le collimateur

Paris bannit le plastique de ses cantines

Réglementation

Paris bannit le plastique de ses cantines

Plus d'articles