Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Sécurité sanitaire

Leclerc a vendu des laits infantiles rappelés

Arnaud Jadoul
Leclerc a vendu des laits infantiles rappelés

E. Leclerc a vendu 984 produits Lactalis après le rappel.

L’enseigne reconnaît des défaillances dans les opérations de retrait de produits Lactalis. -

« C’est une défaillance inadmissible », reconnaît Michel-Édouard Leclerc, qui pointe une erreur humaine. Le groupe de distribution qu’il dirige a vendu, en effet, près d’un millier de produits Lactalis pourtant rappelés en raison d’une contamination potentielle à la salmonelle. Fin décembre 2017, l’industriel laitier avait annoncé le retrait de l’ensemble des laits et autres produits infantiles, à marques Picot, Pepti et Milumel, fabriqués et conditionnés dans son usine de Craon (Mayenne) depuis le 15 février 2017, après la découverte de lait contaminé et la survenue de plusieurs cas de salmonellose, soit un total de 1345 lots, quelque 15 000 tonnes de poudre de lait et des millions de boîtes. « Si la procédure de rappel a bien été appliquée, indique l’enseigne dans un communiqué, il apparaît que 984 produits ont malgré tout été vendus après le rappel dans plusieurs magasins. » Ce sont ainsi 200 références qui ont été achetées par 782 clients. « Les magasins concernés ont identifié les consommateurs et les contactent actuellement individuellement », assure encore E. Leclerc.

Un audit des procédures

Le groupe explique avoir constaté le « dysfonctionnement » à la suite d’un problème identifié dans le magasin E. Leclerc de Seclin (Nord). Il a alors procédé à « un audit interne de vérification de la bonne application des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Perle du Nord se convertit au carton

Economie circulaire

Perle du Nord se convertit au carton

Avec Saica Pack, la coopérative des Hauts-de-France a conçu une nouvelle barquette pour les jeunes pousses d’endives. - Dans le secteur des fruits et légumes, la course à la suppression des emballages plastique[…]

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Economie circulaire

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Tetra Pak incorpore du plastique recyclé chimiquement

Economie circulaire

Tetra Pak incorpore du plastique recyclé chimiquement

Vers une harmonisation de l’information nutritionnelle

Profession

Vers une harmonisation de l’information nutritionnelle

Plus d'articles