Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Le verre consigné en 2025 ?

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Le verre consigné en 2025 ?

Le gouvernement indique vouloir reprendre l’une des propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

Etalées sur la place publique depuis plusieurs mois, les tensions entre les 150 représentants de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) et le président de la République Emmanuel Macron sont sans doute à la mesure de l’importance des enjeux  : présentées en juin 2020, les 146 propositions retenues sur les 150 élaborées par la CCC occupent un spectre très large pour faire face à « l'urgence écologique ». Au début du mois de décembre, la réunion des groupes de travail pour la préparation d'un projet de loi programmé pour le début de l’année 2021 a encore fait monter les crispations. Emmanuel Macron, et non pas Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, est en première ligne sur ce dossier sensible. Symbole de la grande consommation et, pour certains, de la  surconsommation et du gaspillage, l’emballage n’a pas échappé aux débats avec des objectifs très importants en ce qui concerne la lutte contre l'usage unique, le développement du vrac et le retour de la consigne. « Mise en place progressive d’un système de consigne de verre (lavable et réutilisable) jusqu’à une mise en place généralisée en 2025 » : ainsi est formulé l’un des engagements des conventionnels. Il pourrait bien arriver jusqu’au bout à en croire les premières annonces du gouvernement dans la première mouture du texte qui compte quelque 80 articles. Le verre doit progressivement remplacer le plastique réutilisable. Mais le parcours législatif est encore long... 

Suremballage

Ces mesures sont décrites dans la famille d’objectif « suremballage  » du thème « consommer » sous la formulation suivante : « limiter le suremballage et l’utilisation du plastique à usage unique en développant le vrac et les consignes dans les lieux de distribution ». Précision : « l’impact de ces propositions sur les émissions sera sans doute limité car les emballages uniques représentent une part faible des émissions, et les alternatives sont parfois tout aussi carbonées, voire davantage ». Les conventionnels ont adopté ces mesures à la majorité écrasante de 95,9%. La consigne pour réemploi du verre n'est pas la consigne pour recyclage que voulait instaurer Brune Poirson pour les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) en 2019 dans ce qui est devenue la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec). La secrétaire d'Etat à la transition écologique avait alors déclenché une belle cacophonie. 

Découvrez les propositions de la Convention citoyenne pour le climat pour limiter le suremballage.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Acquisitions

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Envases reprend le fabricant allemand d’emballages métalliques et en plastique et double de taille en Europe. - Le champion allemand des fûts de 5 litres pour la bière va changer de mains. Le mexicain Envases Group va[…]

15/01/2021 | BoissonsIndustrie
Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Profession

Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Jindal reprend les films de Domo

Acquisitions

Jindal reprend les films de Domo

Covid-19 : HPP Centre rallonge la DLC grâce aux hautes pressions

Technologie

Covid-19 : HPP Centre rallonge la DLC grâce aux hautes pressions

Plus d'articles