Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Le réemploi des emballages en verre expérimenté à travers la France

Le réemploi des emballages en verre expérimenté à travers la France

Bocaux réemployables chez Daily Pic.

Avec les 34 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt sur cette pratique, l’Agence de la transition écologique et Citeo veulent, notamment, mieux cerner son potentiel et en tester la viabilité économique et environnementale. -

Expérimenter et accompagner le développement de dispositifs locaux performants de réemploi d’emballages en verre : tel était le thème de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé l’an dernier par l’Agence de la transition écologique (Ademe) et Citeo. Il s’agit de contribuer à atteindre les objectifs fixés dans ce domaine par la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec) en capitalisant sur des projets, en partageant des retours d’expérience et en améliorant les dispositifs existants. Sur les 39 dossiers déposés, les deux organismes en ont retenu 34, répartis sur toute la France. 17 concernent des études, 29, des expérimentations, 11, des équipements, 24, des bouteilles, 8, des pots, 1, des flacons, et 10, des plats de la restauration. 19 émanent d’associations, 5, d’entreprises, 8, de metteurs en marché, 1, d’un distributeur et 1, d’une collectivité. Les études serviront à mieux comprendre les potentiels de réemploi et à faire émerger des dynamiques locales. Les expérimentations permettront de tester la viabilité économique et environnementale du réemploi selon les acteurs et les segments de marché concernés. Par la suite, une évaluation des performances de chaque projet et un suivi de son avancement seront assurés. Les lauréats recevront 3 millions d’euros d’aides de l’Ademe, dont la moitié en soutien à l’investissement, et 1 million de Citeo.

Les lauréats sont : en Grand Est, Brasserie Bendorf, Fischer Heineken et Uzaje ; en Bourgogne - Franche-Comté, J’aime mes bouteilles et Vitagora ; en Auvergne - Rhône-Alpes, 123 consigne, Alpes consigne, Daily Pic, Danone, La gamelle consignée, Macéo et Rebooteille ; en Provence - Alpes - Côte d’Azur, Ecoscience Provence et L’incassable ; en Corse, l’Union des vignerons (Uvib) ; en Occitanie, Etic Emballages, Consign’up, Ibbeo cosmétiques et Oc consigne ; en Nouvelle Aquitaine, BoxEaty, Consigne sud Aquitaine, L’attache rapide, Luz environnement et Vitamont ; en Centre - Val-de-Loire, ReBout’ ; en Pays-de-la-Loire, Bout’ à Bout’ et Trivalis ; en Bretagne, Système U ; en Normandie, Consigne et réemploi en Normandie ; dans les Hauts-de-France, Haut la consigne ; en Ile-de-France, La consigne GreenGo et Reconcil ; à la Réunion, Qualicarry et Réutiliz.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’innovation alimentaire devient plus responsable

Décryptage

L’innovation alimentaire devient plus responsable

Le panorama mondial de l’innovation 2021 de ProtéinesXTC révèle une montée en puissance de l’éthique pour répondre aux attentes de consommateurs toujours plus soucieux d’impact[…]

22/04/2021 |
Michel & Augustin entre chez Day by Day

Stratégie

Michel & Augustin entre chez Day by Day

Huhtamaki se renforce en Chine

Acquisitions

Huhtamaki se renforce en Chine

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Profession

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Plus d'articles